États-Unis : le meeting de Donald Trump annulé, Chicago s'embrase

De violents incidents se sont produits hier, vendredi 11 mars, à Chicago (États-Unis), suite à l'annulation du meeting de Donald Trump.

FRANCE 3

Donald Trump a annulé à la dernière minute vendredi soir son meeting à Chicago (Illinois). "Pour la sécurité des milliers de gens ici et autour de cette arène, cette réunion est reportée", a déclaré le porte-parole du milliardaire qui concourt à la primaire républicaine. L'annulation de son meeting provoque d'abord des cris de stupeurs. Puis une bousculade entre partisans et opposants du candidat.

Pas une première

Insultes, coups de poings, débuts de rixes, les violences continuent même à l'extérieur. Des centaines de manifestants dont de nombreux noirs et hispaniques sont venus dénoncer le racisme et les propos anti-émigrés de Trump. "Il a payé beaucoup d'argent pour faire ce meeting. On a réussi, il n'est pas venu", se félicite un homme. Le face à face est tendu avec les partisans de Trump. Plusieurs arrestations ont lieu. Le calme est finalement revenu dans la soirée. Ce n'est pas la première fois que les meetings de Donald Trump donnent lieu à ces scènes de violences qui gagnent en intensité ces dernières semaines. Ce qui n'empêche pas le milliardaire de caracoler en tête dans la course à l'investiture républicaine pour la Maison Blanche.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des suppoerts de Donald Trump face à des opposants au milliardaire-candidat, le 11 mars 2016 avant son meeting de Chicago (Etats-Unis).
Des suppoerts de Donald Trump face à des opposants au milliardaire-candidat, le 11 mars 2016 avant son meeting de Chicago (Etats-Unis). (CHARLES REX ARBOGAST / AP / SIPA)