Etats-Unis : la vague de froid fait pleuvoir des iguanes en Floride

Plusieurs internautes ont photographié et filmé ces reptiles paralysés par le froid, alors que les températures frôlent les 0°C.

Le tweet d\'une journaliste montrant un iguane paralysé par le froid en Floride, le 4 janvier 2018.
Le tweet d'une journaliste montrant un iguane paralysé par le froid en Floride, le 4 janvier 2018. (MAXINEBENTZEL / TWITTER)

Pour la première fois en 29 ans, les habitants de Floride ont vu de la neige, mercredi 3 janvier, alors qu'une vague de froid frappe toute la côte est des Etats-Unis. Mais les flocons n'étaient pas les seuls à tomber : c'est aussi le cas des iguanes. Ces petits reptiles, de plus en plus présents dans la région, ne se font pas aux températures qui avoisinent le 0°C, et certains internautes les ont découverts paralysés sur leurs pelouses, jeudi.

"Ils sont littéralement à l'arrêt"

Mais ces reptiles ne sont pas morts, juste paralysés par le froid, car comme tous les reptiles, la température de leur sang est déterminante. "Quand la température baisse, ils sont littéralement à l'arrêt, et ils n'arrivent plus à s'accrocher aux arbres", explique au New York Times un responsable du zoo de Miami. "Dès qu'il commence à faire plus chaud et que les rayons de soleil les atteignent, ils sont régénérés."

Certains internautes le montrent en image : les iguanes se réveillent dès qu'ils retrouvent le soleil. Même si une experte de la Commission de conservation des poissons et de la faune sauvage de Floride explique au Washington Post qu'il ne vaut mieux pas les transporter : ils pourraient être effrayés à mesure qu'ils se réchauffent, et "comme n'importe quels animaux sauvages, ils essaieront de se défendre".

Mais leur survie a ses limites, explique le journal, qui rappelle qu'en 2010, une vague de froid avec des températures négatives avait fini par tuer un grand nombre d'iguanes de Floride. Ce qui n'a pas endigué la progression de cette espèce qui n'existait même pas dans la nature en Floride avant les années 1990.