Etats-Unis : la tempête Barry balaie les côtes de Louisiane et menace la Nouvelle-Orléans

Le président américain Donald Trump a déclaré jeudi soir la Louisiane en situation d'urgence, permettant aux agences fédérales de participer aux secours.

Un camion bloque l\'accès d\'un pont à Morgan City (Louisiane), lors du passage de la tempête Barry, samedi 13 juillet 2019.
Un camion bloque l'accès d'un pont à Morgan City (Louisiane), lors du passage de la tempête Barry, samedi 13 juillet 2019. (SETH HERALD / AFP)

La Nouvelle-Orléans se prépare au pire. La tempête tropicale Barry poursuit samedi 13 juillet sa lente progression en Louisiane (Etats-Unis), dont les autorités de la plus grande ville réitèrent d'ultimes mises en garde face au risque d'importantes inondations.

"Les habitants et les touristes sont encouragés à rester vigilants", a exhorté LaToya Cantrell, maire de la ville située en-dessous du niveau de la mer, lors d'un point-presse. "Bien que le risque de submersion liée à la tempête du fleuve Mississippi soit passé, le plus gros risque continue d'être les fortes pluies" sur la ville, a poursuivi la maire, soulignant qu'à Mobile (Alabama) près de huit centimètres étaient tombés en une heure.

Les services météo, a-t-elle relevé, prévoient entre 25 et 50 centimètres dans sa ville, "voire davantage" dans certains quartiers. Selon le dernier bulletin d'information du Centre national des ouragans, le coeur de la tempête a touché terre en milieu de journée. Barry a été durant quelques heures qualifiée d'ouragan, avant que ses vents ne s'essouflent légèrement.

Des milliers de personnes évacuées

Dans cet Etat du sud des Etats-Unis, le souvenir du terrible ouragan Katrina en 2005 reste vivace, avec ses plus de 1 800 morts dont plus d'un millier à La Nouvelle-Orléans. Les digues protégeant la ville avaient cédé, l'inondant à 80%.

Par précaution, plusieurs milliers de personnes ont cette fois été évacuées, en particulier au niveau des côtes. Mais d'autres, notamment dans les bayous, ont choisi de braver les éléments.

Les autorités ont multiplié les mises en garde depuis plusieurs jours et le dispositif anti-inondation composé notamment d'un réseau de digues de 6,10 mètres de hauteur, de vannes et de 118 pompes a été activé.

Le président américain Donald Trump a déclaré jeudi soir la Louisiane en situation d'urgence, permettant aux agences fédérales de participer aux secours.