États-Unis : la police abat un jeune noir américain de 20 balles dans son jardin

Stephon Clark, 22 ans, est décédé après s'être fait tirer dessus 20 fois par la police qui pensait que l'homme était armé alors qu'il ne tenait en fait que son téléphone portable.

Franceinfo

Des basketteurs de la NBA dénoncent dans un clip le meurtre de Stephon Clark. Mêmes cris de soutien dans les rues de Sacramento en Californie. Stephon Clark, 22 ans et père de famille, a été abattu de 20 balles par la police dans son jardin dans la nuit du dimanche au lundi 19 mars. "Il était juste là, mort. Je leur ai dit : 'Vous êtes des meurtriers ! Des meurtriers'", s'insurge Sequita Thompson, sa grand-mère. Appelés pour des voitures fracturées, les policiers lui tirent dessus, pensant qu'il était armé. C'était en réalité son téléphone portable.

987 personnes par balles par la police en 2017

Filmée par les caméras de la police, la scène a été diffusée sur le web. Aux États-Unis en 2017, les policiers ont tué 987 personnes par balle. Près d'un quart d'entre elles étaient des noirs américains