Etats-Unis : des habitants de Louisiane fuient l'ouragan Delta en approche des côtes américaines

L'ouragan de niveau 3 devrait toucher terre dans les prochaines heures ce vendredi.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Des membres de la garde nationale assistent une femme lors de son évacuation à Lake Charles (Louisiane), le 8 octobre 2020. (CHANDAN KHANNA / AFP)

Après Laura, voici maintenant Delta. Seulement quelques semaines après les vents extrêmement violents qui ont touchés le sud des Etats-Unis, de nouveaux dégâts sont à venir dès vendredi 9 octobre au soir. En prévision, des habitants de la côte de Louisiane évacuaient vendredi leurs maisons et la Garde nationale était mobilisée à l'approche de ce nouvel ouragan dans une zone du sud des Etats-Unis toujours meurtrie.

Delta est classé au niveau 3 sur une échelle qui en compte 5, ce qui signifie qu'il peut causer des "dommages dévastateurs", selon le NHC. Situé à 255 km de la ville côtière de Cameron à 13 heures (heure française), il devait s'affaiblir un peu avant de toucher terre, selon le Centre national des ouragans (NHC). Avec des pluies portées par des vents de près de 200 km/h, Delta va s'abattre sur des zones du littoral américain.

Les habitants appelés à évacuer leur domicile

Les autorités appellent depuis quelques jours les quelque 72.000 habitants de Lake Charles à évacuer car cette ville de Louisiane, connue pour ses raffineries de pétrole, est sur la trajectoire attendue de la tempête. Vendredi matin, la pluie s'intensifiait sur la ville, dont les rues étaient totalement vides. Kristy Olmsted, 41 ans, a pourtant décidé de rester chez elle car "c'est trop stressant d'évacuer", a-t-elle dit à l'AFP. Elle calfeutrait ses fenêtres et sa porte avec des plaques de contreplaqué, pour protéger sa maison des débris qui jonchent toujours le sol après le passage fin août de Laura.

Cet ouragan, classé au niveau 4 de l'échelle Saffir-Simpson, fut l'un des plus violents à avoir jamais frappé la région. Laura "était le pire, celui-là ne peut pas l'être", explique-t-elle, soulignant que sa maison n'avait subi que des dégâts mineurs au passage de Laura. Le NHC a averti qu'une "onde de tempête mettant les vies en danger" était prévue le long de certaines parties de la côte nord du golfe du Mexique, avec une houle prévue pouvant atteindre trois mètres. Shannon Fuselier, 56 ans, qui aide un ami à protéger sa maison, a surtout peur des "morceaux de métal, cadres de fenêtres d'autres maisons, clous, pancartes des commerces" explique-t-elle à l'AFP.

2 400 membres de la Garde nationale mobilisés

Le gouverneur de Louisiane John Bel Edwards a appelé les habitants à la plus grande prudence, alors que 2.400 membres de la Garde nationale ont été mobilisés pour venir en aide à la population.

Delta est la 26e tempête portant un nom dans une saison des ouragans dans l'Atlantique inhabituellement agitée, durant laquelle plusieurs records ont été battus. A cause de l'épuisement de la liste des noms latins prévus, les météorologues ont commencé à les identifier avec l'alphabet grec. Avec le réchauffement de la surface des océans, les ouragans deviennent plus puissants, selon les scientifiques qui prévoient ainsi une augmentation de la proportion de cyclones de catégorie 4 et 5.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.