Etats-Unis : ce que l'on sait de la disparition de Gabby Petito, qui met le pays en émoi

Un corps correspondant à la description de la jeune femme de 22 ans a été découvert, dimanche, dans une zone d'un parc national du Wyoming où des recherches étaient en cours.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 4 min.
Gabrielle Petito s'entretient avec un officier de police de Moab, dans l'Etat de l'Utah (Etats-Unis), le 12 août 2021, après une altercation avec son compagnon Brian Laundrie. (HANDOUT / MOAB CITY POLICE DEPARTMENT / AFP)

"#Où est Gabby ?" C'est le hashtag lancé sur les réseaux sociaux par des internautes pour tenter de retrouver Gabrielle Petito. Surnommée "Gabby", la jeune Américaine de 22 ans était partie en voyage à travers les Etats-Unis dans un van aménagé en juillet dernier. Dimanche 19 septembre, les autorités ont annoncé qu'un corps correspondant à sa description avait été découvert dans une zone d'un parc national du Wyoming où des recherches étaient en cours. 

Cette disparition est d'autant plus mystérieuse que son compagnon, âgé de 23 ans, Brian Laundrie, est revenu seul à son domicile de Floride, le 1er septembre. "Personne d'intérêt pour l'enquête", il a d'abord refusé de coopérer avec les officiers de police avant de se volatiliser, vendredi 17 septembre. Retour sur les principaux éléments de cette affaire qui émeut les Etats-Unis.

Un "road trip" de quatre mois

C'est au mois de juillet que les deux fiancés quittent New York pour entamer un voyage censé durer quatre mois à travers le pays. Un "road trip" en camionnette aménagée pour atteindre la côte ouest et l'immensité de ses parcs nationaux. Le couple ne cesse de documenter son voyage en photos et vidéos sur YouTube et Instagram.

C'est justement la vidéo d'un officier de police rendue publique après le début de l'enquête qui a donné du grain à moudre au public : Gabrielle Petito y apparaît en larmes, filmée par la police de Moab, dans l'Utah, après une dispute et une conduite imprudente, note le rapport de police cité par le média Insider*.

Le voyage se poursuit finalement et la jeune femme échange avec sa famille new-yorkaise jusqu'à la fin du mois d'août, alors que le couple est censé se trouver au parc national de Grand Teton, dans l'Etat du Wyoming. Mais par la suite, la jeune femme ne donne plus signe de vie, rapporte la chaîne CNN*.

Le petit ami de Gabby Petito rentre seul…

Le 1er septembre, Brian Laundrie regagne seul leur domicile de North Port, en Floride, à bord de leur van de voyage, une Ford Transit 2012 de couleur blanche. Sans nouvelles de "Gabby", la famille de Gabrielle Petito déclare sa disparition le 11 septembre auprès des autorités de leur comté. Brian Laundrie décide de se murer dans le silence, alors qu'il est la dernière personne à avoir vu Gabrielle Petito.

"Jusqu'à maintenant, Brian ne s'est pas rendu disponible pour être entendu par les enquêteurs et n'a fourni aucun détail utile", regrette la police de North Port dans un communiqué publié mercredi*, qui considère alors Brian Laundrie comme "une personne digne d'intérêt pour l'enquête""Deux personnes sont parties en voyage, une seule en est revenue, et cette personne qui est revenue ne nous fournit aucune information", a résumé le lendemain Todd Garrison, chef de la police de North Port.

Le père de Gabby Petito, Joe Petito, prend la parole après la disparition de sa fille, le 16 septembre à North Port (Floride, Etats-Unis) (OCTAVIO JONES / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)

Un silence qu'aurait encouragé l'avocat de Brian Laundrie, pour qui le partenaire d'une personne disparue est souvent le suspect numéro 1, rapporte le New York Times*, et que permet le Cinquième amendement américain, rappelle CNN*.

La famille de Gabrielle Petito fait elle aussi face au silence du jeune homme malgré ses sollicitations. "Brian refuse de dire à la famille de Gabby où il l'a vue pour la dernière fois. Brian refuse aussi d'expliquer pourquoi il a laissé Gabby seule et a conduit le van jusqu'en Floride. Ce sont des questions cruciales qui exigent des réponses immédiates", a déclaré l'avocat de la famille de la disparue à la chaîne NBC*.

… puis disparaît

Alors que l'enquête piétine depuis plusieurs jours et qu'un appel à témoins a été lancé à travers le pays* par le FBI, conduisant des manifestants à se poster devant le domicile de la famille Laundrie*, le jeune homme disparaît. Sa famille déclare à la police ne pas l'avoir revu depuis mardi 14 septembre, relate CNN*.

Brian Laundrie, le 12 août 2021 dans l'Etat de l'Utah, après avoir été arrêté par la police pour une histoire de dispute conjugale.  (HANDOUT / MOAB CITY POLICE DEPARTMENT)

"Nous avons tenté toute la semaine de parler à sa famille, de parler à Brian (...) nous nous sommes rendus dans la maison, et ils disent maintenant qu'ils n'ont pas vu leur fils (...). C'est un nouveau rebondissement dans cette histoire", a déclaré le porte-parole de la police locale.

Une histoire qui émeut l'Amérique

Preuve de l'intérêt médiatique suscité par l'affaire, la police de North Port a expliqué avoir donné des interviews à "toutes les grandes chaînes de télévision et environ 60 médias dans les dernières 48 heures".

Les internautes sont nombreux à se mobiliser pour tenter de retrouver la jeune femme, postant de nombreux messages sur les réseaux sociaux avec les hashtags #findgabby ("trouvez Gabby") ou encore #bringgabyhome ("ramenez Gabby à la maison"), indique le journal floridien Herald Tribune*. Des comptes Instagram et des groupes Facebook recensent par ailleurs de nombreux abonnés qui suivent l'avancée de l'enquête, comme "Qu'est-il arrivé à Gabby Petito ?", une communauté Facebook* forte de 92 000 personnes. 

* Ces liens renvoient vers des articles en anglais.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Etats Unis d'Amérique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.