Cet article date de plus de cinq ans.

Etats-Unis : Barack Obama commue les peines de 102 condamnés

Les 102 personnes ont été majoritairement condamnées pour des affaires de drogue, précise le ministère de la Justice américain, jeudi.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le président Barack Obama lors de son discours sur l'accord de Paris, à la Maison Blanche, le 5 octobre 2016. (MAXPPP)

Le président Barack Obama a commué, jeudi 6 octobre, les peines de réclusion de 102 personnes majoritairement condamnées dans des affaires de drogue. Il met ainsi en pratique ses appels à une réforme pénale offrant des "secondes chances".

Barack Obama a procédé à davantage de commutations présidentielles que l'ensemble de ses onze prédécesseurs à la Maison Blanche. En deux mandats, le président américain a commué 774 peines. Il a toutefois nettement moins exercé le droit de grâce que ses prédécesseurs.

Des prisonniers censés ne plus présenter de dangerosité

Les prisonniers bénéficiaires de ces raccourcissements de détention sont censés ne plus présenter de dangerosité. Pour la plupart, il s'agit de petits dealers de stupéfiants qui ont écopé de lourdes sentences, en vertu d'un système pénal répressif, souvent dénoncé comme excessif.

Barack Obama s'est déclaré en faveur d'alternatives pénales pour les petits délinquants, en constatant l'échec d'une politique judiciaire qui a longtemps fait de l'incarcération systématique, l'un des socles de la lutte contre la criminalité.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Etats Unis d'Amérique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.