États-Unis : 33 ans en prison pour rien

Une énorme erreur judiciaire vient d'être reconnue. Keith Allen Harward, condamné pour viol et meurtre, a été innocenté.

France 2

Keith Allen Harward vient tout juste de sortir de prison. Cet homme de 60 ans a passé plus de la moitié de sa vie en cellule, pour le viol et le meurtre de sa femme. Mais des tests ADN viennent de révéler son innocence. "Son cas n'est pas isolé malheureusement. Aux États-Unis, plus de 300 personnes ont été injustement condamnées pour crime. Elles ont passé en moyenne dix années derrière les barreaux", précise Valérie Astruc, correspondante de France 2 à Washington.                              

Pas de reconnaissance

Une fois libérés, les victimes doivent commencer un deuxième combat : obtenir des réparations financières. Cela n'a rien d'automatique, comme l'explique Joe D'Ambrosio, qui a passé 22 ans dans le couloir de la mort. Innocenté il y a quatre ans, il n'a toujours pas été indemnisé, car la justice de l'Ohio refuse de reconnaître l'erreur judiciaire. "Nous sommes les sales petits secrets inavouables dont personne ne veut parler. Ils me doivent deux millions d'euros. Ils ne me les donneront jamais parce qu'il ne veulent pas sortir cet argent", affirme-t-il.

Le JT
Les autres sujets du JT