Espace : la Chine accuse Elon Musk de mettre en danger sa station spatiale à cause des satellites Starlink

Publié
Espace : la Chine accuse Elon Musk de mettre en danger sa station spatiale à cause des satellites Starlink
Article rédigé par
T. Franceschet, T. Dorseuil - France 2
France Télévisions

La Chine s'en prend au patron de Tesla, Elon Musk, et les 1 500 satellites de sa constellation Starlink. Selon Pékin, ces satellites ont failli, par deux fois, entrer en collision avec leur station spatiale.

La station spatiale chinoise est menacée par des satellites Starlink lancés par Elon Musk. À des centaines de kilomètres au-dessus de nos têtes, se joue une bataille de l'espace, source d'incidents diplomatiques. La Chine vient d'accuser les États-Unis de menacer la sécurité de ses astronautes.

"Une menace sérieuse pour la vie des astronautes"

Selon Pékin, la station spatiale chinoise a dû effectuer des manœuvres à deux reprises depuis cet été pour éviter une collision avec les engins de SpaceX. "Les États-Unis parlent du concept de comportement responsable dans l'espace, mais ignorent leurs obligations en vertu des traités internationaux, ce qui constitue une menace sérieuse pour la vie et la sécurité des astronautes", a affirmé Zhao Lijian, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères. En Chine, l'incident avec SpaceX a créé des remous. Sur les réseaux sociaux, des appels au boycott se multiplient contre Tesla, la marque de voitures électriques d'Elon Musk. Or, la Chine représente un quart des ventes mondiales de Tesla.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.