VIDEO. Six blessés dans une nouvelle nuit d'émeutes à Ferguson

La police a par ailleurs interpellé 31 personnes dans cette ville du Missouri. Les échauffourées entre des habitants et la police ont éclaté il y a dix jours, en raison de la mort d'un jeune Noir abattu par un policier.

PEGGY MAUGER / FRANCE 2

La ville de Ferguson, dans le Missouri (Etats-Unis) a retrouvé un semblant de retour à la normale mardi 19 août, après une nouvelle nuit d'émeutes qui s'est soldée par six blessés par balle et 31 arrestations. Depuis la mort le 9 août de Michael Brown, un jeune Noir abattu par un policier blanc dans des circonstances qui restent obscures, cette ville du centre des Etats-Unis est en proie à des troubles. Elle est est devenue le symbole des tensions raciales qui persistent dans la société américaine.

Dans la matinée, le calme est revenu, mais la présence policière était très importante dans le centre. Des volontaires ont nettoyé les rues pour effacer les traces des émeutes de la nuit. Les agents en tenue antiémeute, soutenus par un véhicule blindé et un hélicoptère, ont tiré des grenades de gaz lacrymogène pour obtenir la dispersion de la foule dans la nuit. 

Un grand jury va étudier l'affaire mercredi

Deux manifestants et quatre agents ont été blessés, a indiqué un responsable du maintien de l'ordre. Les policiers ont été blessés par des jets de projectiles et certains des quelque 200 manifestants qui lançaient des pierres et des cocktails molotov sur les forces de l'ordre venaient de New York et de Californie, a ajouté le capitaine Johnson.

Un porte-parole du procureur du comté de Saint Louis a indiqué aux médias qu'un grand jury, chargé de décider s'il y a lieu de poursuivre le policier, devrait étudier l'affaire dès mercredi.

Des manifestants font face à des tirs de gaz lacrymogène, le 18 août 2014.
Des manifestants font face à des tirs de gaz lacrymogène, le 18 août 2014. ( LUCAS JACKSON / REUTERS )