VIDEO. La police se justifie après une nouvelle nuit d'affrontements à Ferguson

Les forces de l'ordre expliquent leur action face aux émeutiers qui troublent les manifestations en hommage à un jeune Noir abattu par un policier début août.

PEGGY MAUGER - FRANCE 3

Le couvre-feu n'y change rien. Des manifestants ont à nouveau fait face aux forces de l'ordre dans la nuit du dimanche 17 au lundi 18 août, dans la petite ville américaine de Ferguson (Missouri). L'hommage à Michael Brown, 18 ans, abattu par un policier, a de nouveau tourné à l'affrontement, après la publication d'une partie du rapport d'autopsie dans la presse, qui révèle que le jeune homme a reçu six balles.

Jets de pierres et de gaz lacrymogène

Sur ces images, alors que certains jeunes brandissent des pancartes portant le message "Don't shoot!" pour dénoncer les violences policières, beaucoup d'autres lèvent les mains en l'air pour faire signe de se rendre. Mais dans leurs rangs et en marge des cortèges, d'autres provoquent les policiers, lançant des pierres et rejetant les capsules de gaz lacrymogène en direction des forces de l'ordre.

Une manifestante porte une pancarte pacifiste, à Ferguson (Missouri), aux Etats-Unis, le 17 août 2014.
Une manifestante porte une pancarte pacifiste, à Ferguson (Missouri), aux Etats-Unis, le 17 août 2014. (MICHAEL B THOMAS / AFP)