Ferguson : l'hommage à Michael Brown dégénère

Un an après la mort de Michael Brown, jeune noir tué par un policier blanc aux Etats-Unis, un hommage tourne au drame à Ferguson.

FRANCE 2

L'hommage à Michael Brown, le jeune Américain noir de 18 ans tué par un policier blanc il y a un an à Ferguson, a dégénéré dans la nuit de dimanche à lundi 10 août. Un homme a tiré sur les forces de l'ordre. Il y a au moins deux blessés.

L'hommage avait pourtant commencé dans le calme

Dimanche soir, des manifestants défient les troupes anti-émeutes quand soudain, des coups de feu retentissent. La fusillade dure près d'une minute. La foule dispersée par la police, le tireur supposé se retrouve au sol quelques minutes plus tard. Il est gravement blessé. L'homme aurait ouvert le feu contre les forces de l'ordre avant d'être touché. Un policier a lui été coupé au visage par un jet de brique.

L'hommage à Michael Brown avait pourtant commencé dans le calme. Quatre minutes et demie de silence, symbole des quatre heures et demie pendant lesquelles l'adolescent est resté au sol, après avoir été abattu. Depuis la mort de Michael Brown, le policier qui l'a tué a été innocenté. Il a récemment déclaré avoir la conscience tranquille, mais il n'a toujours pas réintégré les forces de l'ordre.

 

 

 

 

Le JT
Les autres sujets du JT
Des policiers interviennent à Ferguson (Missouri, Etats-Unis), après des débordements à l\'issue d\'une manifestation à la mémoire de Michael Brown, le 9 août 2015.
Des policiers interviennent à Ferguson (Missouri, Etats-Unis), après des débordements à l'issue d'une manifestation à la mémoire de Michael Brown, le 9 août 2015. (MICHAEL B. THOMAS / AFP)