Cet article date de plus de sept ans.

Vidéo Charlotte : "La police ne nous a jamais protégés", lance une jeune femme noire

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min
A Charlotte, les manifestants crient pour protester sans violence
VIDEO. Charlotte : "La police ne nous a jamais protégés", lance une jeune femme noire A Charlotte, les manifestants crient pour protester sans violence
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions

Des habitants de cette ville de Caroline du Nord se sont retrouvés, pacifiquement, devant l'hôtel où un manifestant a été touché par une balle pour manifester leur colère. 

Ils se sont rassemblés pour crier leur colère. Des habitants de Charlotte, en Caroline du Nord (Etats-Unis), se sont retrouvés, dans la soirée du jeudi 22 septembre, devant l'hôtel où un manifestant a été touché par une balle. D'abord dans un état critique, cet homme a finalement succombé à ses blessures.

C'est la troisième nuit consécutive de manifestations à Charlotte. Elles sont destinées à dénoncer la mort de Keith Lamont Scott, un Noir de 43 ans qui a été, selon sa famille, abattu par la police lors d'une bavure flagrante mardi sur le parking d'un immeuble. Pour la première fois, un couvre-feu est entré en vigueur dans la nuit de jeudi à vendredi, entre minuit et 6 heures (soit entre 6 heures et midi heure de Paris).

"Nous nous protégeons nous-mêmes"

Malgré tout, des centaines de personnes ont continué de défiler. Dans le centre-ville, les manifestants ont choisi de crier pour se faire entendre et protester sans violence. Une jeune femme a pris la parole, invitant la foule à répéter ses phrases. "Nous sommes ici, à Charlotte, où les Noirs se dressent pour leur libération", commence-t-elle.

"La police", clame la jeune femme. "La police", répète la foule. "Ne nous protège pas", poursuit-elle. "La police ne nous a jamais protégés", ajoute-t-elle encore plus fort. "Nous nous protégeons nous-mêmes", entonne ensuite la foule.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.