Election américaine de 2012 : Sarah Palin jette l'éponge

Sarah Palin renonce à briguer l'investiture républicaine pour l'élection présidentielle de 2012 au États-Unis. L'ancienne gouverneure de l'Alaska et candidate au poste de vice-présidente en 2008 a confirmé qu'elle ne se lancerait pas dans la bataille. L'ultra-conservatrice a précisé qu'elle préférait se consacrer à sa famille.

(Radio France © REUTERS / Jim Young)

Une décision qui n'étonne pas grand monde, car cela faisait des mois que Sarah Palin envoyait des messages contradictoires. L'ultra-conservatrice a donc décidé de jeter l'éponge : elle ne briguera pas l'investiture républicaine pour l'élection présidentielle de 2012 aux États-Unis.

Sarah Palin, 47 ans, avait été la colistière du républicain John McCain lors du scrutin
de 2008. Par son retrait, elle ramène la course à huit principaux candidats du
côté républicain, alors que les élections primaires doivent commencer en
janvier prochain.

L'ancienne gouverneure de l'Alaska (pendant deux ans et demi jusqu'en 2009)
laisse ainsi deux favoris dans la course à l'investiture républicaine : l'ancien gouverneur du Massachusetts (Nord-Est) Mitt
Romney et le gouverneur du Texas (Sud) Rick Perry, pour
tenter de déloger Barack Obama de la Maison Blanche.