Cet article date de plus de neuf ans.

Economies budgétaires: les USA ferment des tours de contrôles

Premiers effets des coupes budgétaires automatiques dans l'administration américaine, 149 tours de contrôles vont fermer. L'administration fédérale de l'aviation doit faire 600 millions de dollars d'économies d'ici septembre 2013.
Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Afrique
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La tour de contrôle de l'aéroport de Salisbury va être fermée par mesure d'économie. (AFP)

Salisbury à deux heures de Baltimore est fière de son aéroport. Il n'est pas bien grand, certes, il ne compte que 53.000 décollages et atterrissages par an. Il y a bien six vols quotidiens assurés par US Airways, mais c'est insuffisant pour éviter le couperet de l'administration fixé à 150.000 opérations par an.
Alors, la puissante Administration fédérale de l'aviation (FAA) va fermer la tour de contrôle à compter du 7 avril. Les pilotes devront se débrouiller seuls et communiquer leur position aux autres appareils. La FAA n'a guère le choix. Il lui faut faire 600 millions de dollars d'économie d'ici l'automne.

 

C'est la conséquence des coupes budgétaires automatiques provoquées par le congrès en raison du dialogue de sourds entre Démocrates et Républicains. Salisbury n'est pas le seul aéroport concerné.149 tours de contrôle sur 251 vont être fermées et 49 autres, directement gérées par la FAA, suivront.
Et la sécurité dans tout ça ? A priori les pilotes sont formés à cette procédure. Mais en cas de mauvais temps, ils pourraient tout simplement ne pas se voir. Pragmatique, US Airways maintient ses vols. Mais les passagers changeront peut-être d'aéroport.
Finalement ces mesures de coupes budgétaires participent du symbole. Plus elles paraissent absurdes, voire dangereuses, plus elles apportent de l'eau au moulin de Barack Obama. Pour le Président américain, ces restrictions budgétaires voulues par les Républicains, sont en effet dangereuses pour l'économie du pays.
 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Etats Unis d'Amérique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.