Les Mormons interdisent le port des armes à feu dans leurs églises

L'Eglise mormone ne réagit pas directement aux récentes fusillades qui ont endeuillé les Etats-Unis, mais à un changement de la loi au Texas.

Le siège de l\'Eglise de Jésus-Christ des Saints des derniers jours, à Salt Lake City (Etats-Unis), le 3 janvier 2018.
Le siège de l'Eglise de Jésus-Christ des Saints des derniers jours, à Salt Lake City (Etats-Unis), le 3 janvier 2018. (GEORGE FREY / REUTERS)

Il était déjà mal vu d'apporter son revolver à la messe. L'Eglise restaurée de Jésus-Christ, officiellement appelée "Eglise de Jésus-Christ des Saints des derniers jours", interdit désormais explicitement le port des armes à feu dans ses lieux de culte, sauf pour les forces de l'ordre en activité. "Les églises sont vouées à la vénération de Dieu et sont des refuges contre les soucis et préoccupations du monde", rappelle une nouvelle version du règlement de l'Eglise au chapitre "armes à feu".

Dans la précédente version de ces "consignes", le port de ces armes était seulement découragé et qualifié d'"inconvenant". Cette décision n'est pas directement liée à la série de fusillades meurtrières qui ont récemment endeuillé les Etats-Unis.

L'Eglise réagit surtout à une modification de la loi (en anglais) dans l'Etat du Texas, qui retire les lieux de culte de la liste des endroits où le port d'une arme de poing est passible d'un an de prison. A partir du 1er septembre, n'importe qui pourra y entre en possession d'un revolver, à moins que son culte ne précise formellement l'interdiction.