États-Unis : une campagne choc contre les armes à feu fait le buzz

Une campagne choc contre les armes à feu fait beaucoup réagir outre-Atlantique. Elle a été lancée par une association de parents de victimes, désireux de marquer les esprits. Un pari réussi.

FRANCE 2

C'est la vidéo qui interroge l'Amérique. Sur les plateaux de télévision comme sur les réseaux sociaux, elle est abondamment partagée. Au départ, ça ressemble à une publicité pour des fournitures scolaires de la rentrée : un nouveau sac à dos, des classeurs... Et puis, tout bascule petit à petit dans une atmosphère glaçante. Un garçon parle de ses nouvelles chaussures de sport, très utiles quand il faudra courir vite. Une fille recommande de fermer les issues en faisant un nœud avec sa veste. Un autre adolescent préconise d'utiliser son skateboard pour briser une vitre. Les enfants s'adressent directement aux spectateurs. Cela se termine par une petite fille réfugiée dans les toilettes, qui vante les mérites de son téléphone qui lui permet de rester en contact avec sa mère.  

La loi ne protège pas assez les enfants, estiment les parents d'élèves 

Le clip a été réalisé par des parents d'enfants morts lors de fusillades. L'une d'entre eux, Nicole Hockley a perdu un petit garçon de 6 ans dans une fusillade en 2012. Dans l'école Sandy Hook, dans le Connecticut, 26 personnes avaient trouvé la mort, dont 20 enfants. Depuis, les tueries dans les établissements scolaires n'ont cessé d'être plus fréquentes, et la loi ne protège pas assez les enfants, selon les parents d'élèves. Une série de mesures est actuellement en débat au Congrès. Des mesures dérisoires, disent les parents, qui plaident pour un véritable contrôle des armes à feu.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des policiers à Philadelphie (Etats-Unis), lors d\'une fusillade qui a fait six blessés parmi les forces de l\'ordre, le 14 août 2019. 
Des policiers à Philadelphie (Etats-Unis), lors d'une fusillade qui a fait six blessés parmi les forces de l'ordre, le 14 août 2019.  (MARK MAKELA / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)