États-Unis : des rescapés de la fusillade du lycée de Parkland marchent contre les armes à feu

Des élèves du lycée de Parkland (États-Unis), touché par une fusillade ayant fait 17 morts, sillonnent le pays pour passer leur message en faveur d'un meilleur contrôle des armes à feu.

Voir la vidéo

Ils sont accueillis comme des héros, par une haie d'honneur. Les adolescents du mouvement "Marche pour nos vies" viennent d'un lycée de Parkland, en Floride (États-Unis), où une fusillade a fait 17 morts. Ces jeunes réclament un plus grand contrôle des armes à feu aux États-Unis. Pour se faire entendre, ils ont sillonné le pays : plus de 20 États traversés en deux mois et des dizaines de meetings.

Faire voter les jeunes

Parmi les participants se trouve Emma Gonzales dont le discours avait marqué les esprits au lendemain de la fusillade. À Washington, en mars dernier, 500 000 manifestants la soutenaient. Ces jeunes veulent désormais se tourner vers la politique, pour que les jeunes s'inscrivent sur les listes électorales. Dans le Wisconsin, le nombre de jeunes électeurs inscrits est passé de 8% à 18%. Mais à l'arrivée de leur marche militante, peu de caméras étaient présentes pour immortaliser le moment...

Emma Gonzalez (au centre), l\'une des survivantes de Parkland et porte-voix du mouvement pour limiter la prolifération des armes à feu, samedi 24 mars 2018 à Washington.
Emma Gonzalez (au centre), l'une des survivantes de Parkland et porte-voix du mouvement pour limiter la prolifération des armes à feu, samedi 24 mars 2018 à Washington. (JIM WATSON / AFP)