Cet article date de plus de trois ans.

Cinéma : l'histoire de Tonya Harding sur les écrans

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Cinéma : l'histoire de Tonya Harding sur les écrans
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Tonya Harding était impliquée dans l'agression de l'une de ses concurrentes dans les années 1990. Un film à l'affiche qui sort en salles mercredi, "Moi, Tonya", raconte l'enfance douloureuse de cette championne qui a fini par être détestée par toute l'Amérique.

Elle patine depuis l'âge de 3 ans, poussée, façonnée par une mère impitoyable. À 20 ans, Tonya est l'une des patineuses artistiques les plus prometteuses des États-Unis. Son seul problème : être née pauvre, ne pas avoir fait d'études, et ne pas connaitre tous les codes. Tonya s'entoure également très mal, notamment d'un mari instable, qui un jour va lui donner le pire conseil de sa vie : éliminer des Jeux olympiques sa grande rivale Nancy.

Interdite de patinage à vie

Nous sommes en 1994, ce sera l'affaire Tonya Harding et Nancy Kerrigan. Les deux jeunes femmes préparent les JO de Lillehammer en Norvège. Mais à quelques semaines de l'événement, Nancy est sauvagement agressée dans les vestiaires par un homme muni d'une matraque. Très vite, les soupçons se portent sur sa rivale Tonya, et sur son ex-mari, commanditaire de l'agression. L'affaire, très médiatisée, portera un coup fatal à la carrière de la jeune femme. Même si elle n'a jamais cautionné l'agression de sa rivale, Tonya Harding sera néanmoins jugée complice et interdite à vie de patinage.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.