Etats-Unis : homonyme d'un général sudiste, Robert Lee ne commentera pas un match à Charlottesville

La chaîne sportive américaine ESPN a retiré le commentateur du match "en raison de la coïncidence de son nom" avec un ancien commandant des troupes confédérées,. 

Capture d\'écran de la photo du profil Twitter du commentateur sportif Robert Lee. 
Capture d'écran de la photo du profil Twitter du commentateur sportif Robert Lee.  (TWITTER / ROBERT LEE)

Elle voulait éviter une polémique, elle l'a attisée. La chaîne sportive américaine ESPN a retiré à Robert Lee les commentaires d'un match de football américain, au motif que cet homme est l'homonyme d'un ancien général sudiste dont la figure a été au cœur des violences survenues en août, à Charlottesville (Virginie, Etats-Unis). 

>> Qui était le général Lee, le Sudiste devenu l'icône de l'extrême droite américaine ?

Un nom lourd à porter

Mort en 1870, le général Robert Edward Lee était général en chef des armées confédérées, c'est-à-dire qu'il commanda les troupes des Etats esclavagistes durant la guerre de Sécession. Devenu une icône sudiste, le déboulonnage d'une de ses statues a servi de prétexte à un rassemblement de militants d'extrême droite à Charlottesville, le 12 août 2017. Ce jour-là, une contre-manifestante a été tuée par un suprémaciste blanc qui a foncé en voiture sur des militants antiracistes. 

C'est dans cette même ville de Virginie que le commentateur sportif Robert Lee devait couvrir pour ESPN le premier match de la saison de l'université de Virginie, le 2 septembre. Mais la chaîne en a décidé autrement, "simplement en raison de la coïncidence de son nom" avec le général Robert E. Lee, a-t-elle reconnu, alors que sa décision fait désormais polémique.

"Nous avons collectivement pris la décision avec Robert [Lee] de changer de match au moment où les tragiques événements de Charlottesville se sont produits", a plaidé la chaîne dans un communiqué, précisant que Robert Lee commentera à la place un match entre Youngstown State et Pittsburgh. 

Réactions en chaîne sur les réseaux sociaux

La mésaventure du commentateur, devenu victime de son nom, n'a pas manqué de faire réagir sur les réseaux sociaux. "Si cette société ne peut pas faire la différence entre Robert E. Lee d'il y a plus de 150 ans et le commentateur asiatique Robert Lee, nous avons un sérieux problème", s'est ainsi insurgé un internaute.