Billie Jean King, l’héroïne de « Battle of the Sexes », championne de tennis et militante féministe

À l’occasion de la sortie du film « Battle of the Sexes » qui remet en scène le match de tennis mythique de Billie Jean King contre Bobby Rings, retour sur le parcours de cette icône américaine.

Voir la vidéo
avatar
Brut.France Télévisions

Mis à jour le
publié le

« J’ai eu une révélation à 12 ans : me battre pour l’égalité durant toute ma vie. Et j’ai eu de la chance d’avoir le tennis. C’est une très bonne plate-forme, c’est mondial. » Billie Jean King, aujourd’hui âgée de 74 ans, est un symbole du tennis féminin et de la lutte pour l’égalité entre femmes et hommes. 

Billie Jean King revient aujourd'hui sur grand écran, sous les traits d’Emma Stone dans le film « Battle of the Sexes », sorti le 22 novembre. Réalisé par Jonathan Dayton et Valerie Faris, ce film met en scène son match historique face au provocateur et misogyne Bobby Riggs. 

Une championne de tennis

Elle est née en 1943 en Californie dans une famille de sportifs. Très vite passionnée par le tennis, elle s’achète sa première raquette à 11 ans avec l’argent gagné en faisant le ménage. Pleine d'ambition, elle veut devenir la meilleure joueuse de tennis au monde.

À 23 ans, elle remporte pour la première fois le tournoi de Wimbledon en simple dames. Au total, elle remportera 12 titres au Grand Chelem.

Une militante féministe tenace

En parallèle de sa carrière en tennis, elle est animée par une volonté de lutter contre les inégalités entre les hommes et les femmes. À 30 ans, elle réussit à obtenir l’égalité de salaires entre joueurs hommes et femmes participant à l’US Open. 

En 1973, Bobby Riggs la provoque en duel. L'ancien champion de tennis ouvertement sexiste met en jeu un prix de 100 000 dollars pour le vainqueur de cet affrontement. cleardot.gif

En remportant ce match, devenu mythique, elle remporte la « Guerre des sexes » : « C’était un match de tennis, mais ce qui compte, c’est ce qu’il représentait. C’était le moment qui pouvait représenter un tournant pour les hommes et les femmes, sur la façon dont les hommes nous regardaient, mais aussi sur la façon dont les femmes se regardaient elles-mêmes. »

La première sportive à faire son coming-out

Son parcours et sa personnalité sont remarqués. Elton John lui écrit une chanson en 1975. Depuis, elle est engagée dans la lutte contre le sida à ses côtés. À 66 ans, Barack Obama lui décerne la médaille de la Liberté, plus haute distinction américaine.

Outre sa notoriété sportive et féministe, Billie Jean King s’est distinguée en devenant la première sportive à rendre publique son homosexualité. 

Avec « Battle of the Sexes », la championne de tennis espère que « ce film inspirera les Millenials et les plus jeunes encore à se battre pour l’égalité et la liberté, car toutes les générations doivent se battre pour cela. »

Billie Jean King, l’héroïne de « Battle of the Sexes », championne de tennis et militante féministe.
Billie Jean King, l’héroïne de « Battle of the Sexes », championne de tennis et militante féministe. (BRUT)