Aux États-Unis, le relooking des mascottes de M&M’s fait polémique chez les conservateurs

Accusé de trop lisser ses personnages, la marque des friandises a été contrainte de ranger ses mascottes au placard. Leur (léger) relooking a provoqué l’ire de certains animateurs de Fox News.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des paquets de M&M's dans une usine, en 2014. (PATRICK HERTZOG / AFP)

L’an dernier, M&M’s a rafraîchi le look et la personnalité de ses mascottes. Le M&M's rouge, agressif dans les publicités, est devenu plus gentil. L'orange, la fameuse cacahuète, est lui désormais moins anxieux. Le personnage vert aux traits féminins a, elle, vu ses bottes remplacées par des baskets quand les talons-aiguilles de la marron ont perdu quelques millimètres. 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par franceinfo (@franceinfo)

Un relooking avalé de travers par certains. Comme Tucker Carlson, l’un des animateurs stars de la chaîne Fox News. "Moins sexy, c’est le progrès ! M&M ne sera pas satisfait tant que tous ses personnages animés garderont quelque chose d’attirant", s'est-il emporté.

"Il faut qu’ils soient totalement androgynes, que vous n’ayez pas envie de prendre un verre avec eux. Quand vous ne serez plus attirés, on aura atteint l’équité !"

Tucker Carlson, animateur star

sur Fox News

Mais il a fallu, enfin, l'apparition de "Violet", dans une campagne sur le féminisme, pour embraser les réseaux sociaux. Rapidement, certains ont dénoncé le "wokisme" de la marque avec ces nouveaux personnages. Sur Fox News, l’animatrice Martha McCallum a tancé la marque : "C’est le genre de choses qui fait dire à la Chine : 'oui, continuez à vous concentrer là-dessus, continuez à donner aux gens des M&M's de toutes les couleurs pendant que nous, on s’approprie tous les minéraux de la planète'."

 

Lundi, dans un communiqué légèrement ironique, Mars Wrigley, la maison mère de M&M'Sa déclaré avoir réalisé que "même les chaussures d’une confiserie pouvaient faire polémique". Par conséquent, elle met ses mascottes au repos pour une période indéterminée. La populaire comédienne Maya Rudolph servira désormais de visage aux petits bonbons enrobés de chocolat. "Une personne capable de mettre toute l’Amérique d’accord", espère M&M's.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Etats Unis d'Amérique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.