20 ans après les attentats du 11 Septembre, la ville de Caen propose une double exposition

Le 11 septembre 2001, les attentats les plus meurtriers de l’histoire étaient perpétrés aux Etats-Unis. A Caen, deux expositions reviennent sur ce funeste jour.   

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Les Unes des journaux du monde entier au lendemain du 11 septembre 2001 (C.Duponchel / France Télévisions)

2 977 morts en moins de deux heures. Les quatre attentats-suicides islamistes perpétrés aux Etats-Unis le 11 septembre 2001 ont marqué le monde entier. A l’approche du vingtième anniversaire de cet événement tragique, le Mémorial de Caen et l’Hôtel de ville présentent deux expositions.

Attentats du 11 septembre : deux expositions à Caen

Il y a 20 ans la fin du monde

A l’Hôtel de ville, le public replonge dans l’horreur de ce 11 septembre 2001. Sur les murs de la salle du Scriptorium, des photographies retracent les faits minute par minute. L’exposition s’appelle Il y a 20 ans, la fin du monde. Une fin du monde qu’on lit sur les visages de ces hommes et de ces femmes qui regardent avec stupéfaction les deux tours jumelles du World Trade Center s’effondrer après avoir été percutées par des avions de ligne détournés par des terroristes islamistes.

"Tout le monde regarde en l’air" décrit Patrick Chauvel, photographe et commissaire de l'exposition. "Ils ont le réflexe de mettre les mains sur la tête pour éviter les débris", ajoute-t-il. 120 minutes de chaos restituées par des clichés qui montrent la panique des témoins de ce drame. L’exposition revient aussi sur la préparation des attaques par les terroristes et présente un morceau de l’un des deux Boeing ayant percuté les tours. Une structure en acier du World Trade Center trône également sur l’esplanade de l’Hôtel de ville.

Après l’émotion, l’analyse

La deuxième exposition présentée au Mémorial de Caen s’intéresse aux conséquences des attentats. Un thème que le musée avait déjà abordé en 2008 en partenariat avec le New York State Museum. Intitulée Le monde du 11 septembre, cette seconde partie revient sur l'après-11 septembre. "Les Américains ont une expression que je trouve bonne. Ils parlent d’un turning point. Et bien c’est ça. C’est un pivot, un tournant. Il y a un avant et un après", explique Stéphane Grimaldi, directeur du Mémorial. Et l’après, c’est la riposte des Etats-Unis par les armes en Afghanistan, en Irak et en Syrie. Une guerre sans fin contre le terrorisme.

Il y a vingt ans la fin d’un monde, à l’Hôtel de ville de Caen jusqu’au 30 septembre 2021

Le monde du 11 septembre, au Muséum de Caen jusqu’au 31 décembre 2021

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Attentat de New York

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.