VIDEO. Une journée de traque dans Boston et sa banlieue

De la fusillade durant la nuit aux recherches de policiers, récit d'une chasse à l'homme pour retrouver l'un des suspects de l'attentat du marathon. 

Arnaud Comte - France 2

L'enquête sur les attentats de Boston (Etats-Unis) s'est largement accélérée dans la nuit du vendredi 19 au samedi 20 avril avec l'arrestation d'un des auteurs présumés des explosions meurtrières de lundi : Dzhokhar Tsarnaev, 19 ans. Plus de 9 000 policiers et militaires avaient déployés dans toute l'agglomération de la ville, à sa recherche. Son frère, Tamerlan Tsarnaev, 26 ans, également soupçonné d'être un des poseurs de bombes, a été tué plus tôt à la suite d'une fusillade puis d'une course-poursuite avec les policiers. 

Des quartiers entièrement bouclés

Dzhokhar, le plus jeune des frères, était toujours en cavale vendredi soir. Pour le retrouver, des policiers et militaires lourdements armés, et accompagnés de blindés et d'hélicoptères, ont bloqué des quartiers de Watertown, une banlieue calme de 33 000 habitants, à une quinzaine de kilomètres du centre de Boston. Ils ont inspecté ainsi minutieusement les maisons, et passé les rues au peigne fin.

Les services de bus et de trains ont suspendus. Des centaines de milliers de personnes avaient reçu l'instruction de rester chez elles, et de n'ouvrir leurs portes que si elles étaient certaines qu'il s'agissait de policiers à l'extérieur.

Des membres du Swat, la brigade d\'intervention d\'élite américaine, à Watertown, une ville de la banlieue de Boston (Etats-Unis), le 19 avril 2013.
Des membres du Swat, la brigade d'intervention d'élite américaine, à Watertown, une ville de la banlieue de Boston (Etats-Unis), le 19 avril 2013. (JESSICA RINALDI / REUTERS)