Alstom part à la conquête de l'ouest

Le groupe de constructeurs Alstom décroche un contrat historique de 1, 8 milliards d'euros aux États-Unis. Combien d'emplois le contrat créera-t-il dans l'Hexagone?

C'est une poignée de main qui vaut de l'or. Pour la première fois, le TGV du constructeur français Alstom va rouler sur le sol américain. Une annonce qui a été faite en personne par Joe Biden, le vice-président des États-Unis. Le contrat porte sur des trains de dernière génération capables de transporter 400 passagers à plus de 250 km/h. La compagnie américaine Amtrak en a commandé 28 pour un montant de 1,8 milliard d'euros. Ils relieront Boston à Washington, en passant par New York et Philadelphie sur 730 kilomètres.

Des réactions mitigées

En France, les réactions sont mitigées. Les TGV seront construits aux États-Unis, seuls la recherche et le développement concerneront les sites français d'Alstom. À Belfort (Territoire de Belfort), l'usine qui construit des locomotives vient de perdre un important contrat au profit des Allemands. Impossible pour le moment de quantifier le nombre de contrats français concernés par ce contrat.

Le JT
Les autres sujets du JT
C\'est ce train à grande vitesse conçu par Alstom qui circulera entre Boston et Washington.
C'est ce train à grande vitesse conçu par Alstom qui circulera entre Boston et Washington. (© ALSTOM/MECONOPSIS)