Airbus-Boeing : les Etats-Unis pénalisés, l'UE veut négocier

Un an après avoir autorisé les Etats-Unis à imposer des surtaxes sur des produits européens, l’OMC autorise les Européens à riposter.

Franceinfo

Cela fait 16 ans que Boeing et Airbus, et à travers eux Bruxelles et Washington, s’affrontent devant l’OMC, juge de paix du commerce mondial. En cause les aides publiques versées aux deux avionneurs jugées illégales par les deux partis. Il y avait déjà eu une première condamnation contre les Etats-Unis en 2006 avec 4,5 milliards de dollars jamais réclamés par l’UE. En 2019, Bruxelles avait été condamné à 7,5 milliards. Mardi 13 octobre, l'OMC a autorisé l'Union européenne à surtaxer pour 4 milliards de dollars les importations américaines.

Boeing plus mal en point qu'Airbus

Avant la crise, Airbus livrait 60 A320 par mois, aujourd’hui 24. Avant ses ennuis et le Covid-19, Boeing livrait 52 737 par mois, aujourd’hui aucun. La perspective du prochain retour en vol du 737, cloué au sol, depuis plus d’un an pourrait inciter les Américains à négocier.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un ouvrier près de la chaîne de montage d\'un Airbus Beluga XL, le 20 mars 2018 à Blagnac (Haute-Garonne).
Un ouvrier près de la chaîne de montage d'un Airbus Beluga XL, le 20 mars 2018 à Blagnac (Haute-Garonne). (PASCAL PAVANI / AFP)