Affaire Macron : vers une enquête judiciaire ?

Emmanuel Macron est visé ce mercredi 8 mars par des soupçons de favoritisme. L’avenir judiciaire du leader d’"En Marche !" pourrait s’assombrir.

France 2

Accusé de favoritisme par le Canard enchaîné, Emmanuel Macron pourrait être visé par une enquête judiciaire. "Une enquête pourrait être ouverte, à la mi-mars. Pas avant, parce que la décision appartient à Bercy et à Michel Sapin, le ministre de l’Économie et des Finances, et un rapport complet définitif devrait lui être remis dans une dizaine de jours. Ce n’est qu’à ce moment-là qu’il pourra décider s’il demande une enquête, et s’il saisit le Parquet de Paris ou le Parquet national financier", explique Dominique Verdeilhan sur le plateau du 20 heures.

Le groupe Havas mis en cause

Mais Emmanuel Macron n’est, pour le moment, pas mis en cause. "Pour l’heure, le candidat Macron n’est nullement mis en cause par cette enquête administrative. Le rapport d’étape de l’inspection pointe clairement la responsabilité du groupe Havas. Pour reprendre l’expression d’un de mes interlocuteurs aujourd’hui, ‘ils n’ont pas osé dire non à Emmanuel Macron’", conclut le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Emmanuel Macron lors de son QG de campagne à Paris, le 7 mars 2017.
Emmanuel Macron lors de son QG de campagne à Paris, le 7 mars 2017. (ERIC FEFERBERG / AFP)