Affaire Epstein : la couronne britannique tremble

Aux Etats-Unis, c'est une audition très attendue : celle de Ghislaine Maxwell, ce mardi 14 juillet, à New York. Cette ancienne collaboratrice de Jeffrey Epstein, elle-même inculpée pour participation à un réseau pédophile, aurait recruté pour son patron des adolescentes dans plusieurs villes du monde. Au Royaume-Uni, l'affaire fait trembler la couronne, et particulièrement le Prince Andrew.

france 2

C'était le fils préféré de la reine, l'enfant chéri. "Aujourd'hui, le Prince Andrew est devenu toxique, radioactif même pour la famille royale", explique le journaliste Clément Le Goff en duplex de Buckingham Palace. Son nom est régulièrement cité dans l'affaire Epstein, et il est accusé de viols sur mineure dans les années 2000.

Un proche de Ghislaine Maxwell

"Il est aussi très proche de Ghislaine Maxwell alors que va-t-elle dire ce soir au juge ? Va-t-elle directement le mettre en cause ?" s'interroge le journaliste avant de poursuivre : "On imagine que cela provoque quelques sueurs froides ici, à Bukingham Palace. Lui a toujours nié ces accusations et il s'est retiré de toute fonction officielle en novembre dernier." Mais la justice américaine souhaiterait entendre le Prince Andrew à son tour. Quant à la Reine, elle reste muette sur le sujet", conclut Clément Le Goff.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des femmes manifestent en brandissant des portraits de Jeffrey Epstein, financier américain accusé de trafic sexuel et d\'agressions sexuelles sur mineures, le 8 juillet 2019 à New York. 
Des femmes manifestent en brandissant des portraits de Jeffrey Epstein, financier américain accusé de trafic sexuel et d'agressions sexuelles sur mineures, le 8 juillet 2019 à New York.  (STEPHANIE KEITH / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)