Une meilleure hygiène de vie éviterait 30% des cancers

Environ 30% des cancers pourraient être évités en changeant son mode de vie a rappelé vendredi l'Organisation mondiale de la Santé. 

Selon l\'OMS, le tabagisme constitue le facteur de risque cancéreux le plus important, représentant 22% de la mortalité par cancers.
Selon l'OMS, le tabagisme constitue le facteur de risque cancéreux le plus important, représentant 22% de la mortalité par cancers. (GETTY IMAGES / AFP)

Arrêter de fumer, manger sainement, consommer de l'alcool avec modération, etc. Il ne s'agit pas d'une liste de bonnes résolutions mais d'attitudes qui peuvent sauver des vies. Quelque 30% des cancers pourraient être évités en changeant de mode de vie, a rappelé vendredi l'Organisation mondiale de la santé (OMS), à la veille de la célébration de la journée mondiale contre le cancer.

L'OMS indique que l'on peut éviter les principaux facteurs de risques, comme le tabagisme, l'obésité, la consommation insuffisante de fruits et légumes, le manque d'exercice, l'alcool, l'exposition prolongée au soleil ou la pollution de l'air dans les villes. A lui seul, le tabagisme "est le facteur de risque cancéreux le plus important, représentant 22% de la mortalité par cancer". A titre de prévention, l'organisation recommande d'éviter ces conduites mais aussi de se faire vacciner contre le virus du papillome humain (HPV), responsable du cancer du col de l'utérus. 

Selon les derniers chiffres mondiaux connus, le cancer a causé 7,6 millions de décès en 2008 dans le monde, soit environ 13% de la mortalité mondiale. Selon les prévisions de l'OMS, la mortalité due au cancer va continuer à augmenter pour dépasser le seuil de 13,1 millions de décès en 2030.