Cet article date de plus d'onze ans.

Un sous-officier français du 2e régiment étranger de parachutistes de Calvi a été tué lundi dans l'est de l'Afghanistan

Il a été mortellement blessé alors qu'"il participait à une mission de couverture" dans le cadre d'"une opération de reconnaissance déclenchée au sud de Tagab", a annoncé l'Elysée lundi soir dans un communiqué.Trois de ses camarades ont également été blessés, dont l'un grièvement, lors du tir de roquette antichar tiré par des insurgés.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Militaires français en Afghanistan (AFP/JOEL SAGET)

Il a été mortellement blessé alors qu'"il participait à une mission de couverture" dans le cadre d'"une opération de reconnaissance déclenchée au sud de Tagab", a annoncé l'Elysée lundi soir dans un communiqué.

Trois de ses camarades ont également été blessés, dont l'un grièvement, lors du tir de roquette antichar tiré par des insurgés.

Le président Nicolas Sarkozy a appris "avec beaucoup d'émotion" ce décès, il "présente à la famille de la victime et à ses proches ses plus sincères condoléances et s'associe à leur douleur", souligne aussi l'Elysée. "Ses pensées vont également à ses compagnons d'armes". Le chef de l'État a réaffirmé par ailleurs son soutien au peuple afghan et aux autorités afghanes, est-il précisé.

Le sous-officier fait partie des dix morts de soldats de l'Otan annoncés par l'Alliance pour la seule journée de lundi. Le décès porte à 43 le nombre de soldats français morts en Afghanistan depuis le déploiement des troupes alliées, fin 2001.

La France compte à ce jour quelque 3.750 soldats sur le théâtre des opérations afghan, dont près de 3.500 en Afghanistan même. La plupart sont stationnés plus au nord, dans la province de Kapisa et le district de Surobi, à une soixantaine de kilomètres à l'est et au nord-est de Kaboul.

Dix soldats de l'Otan tués en une journée, pire journée de pertes depuis août 2008
L'Alliance a annoncé lundi la mort de dix soldats de l'OTAN dans une série d'attaques en Afghanistan, soit les pires pertes en une journée depuis août 2008.

Selon la Force internationale d'assistance à la sécurité (Isaf), cinq soldats ont péri dans l'explosion d'une mine artisanale dans l'est de l'Afghanistan, un autre a été victime d'un tir également dans l'est du pays et un autre a été tué par engin explosif dans le sud. Dans la journée, le commandement de l'Isaf avait annoncé que trois soldats de l'Otan, dont un américain, avaient trouvé la mort dans des incidents séparés dans le sud du pays. Deux soldats sont morts dans l'explosion d'une mine artisanale, et un autre a été tué par un tir d'armes légères.

D'autre part, deux employés étrangers d'une société privée, dont un Américain, ont été tués dans l'attaque de trois kamikazes contre un centre d'entraînement de la police à Kandahar, selon les autorités afghanes et l'ambassade des Etats-Unis.

Les troupes afghanes, américaines et de l'OTAN préparent actuellement leur plus importante offensive contre les talibans dans la province méridionale de Kandahar, alors que les effectifs des soldats étrangers déployés dans le pays devraient atteindre 150.000 d'ici au mois d'août.

Selon un bilan établi par l'AFP à partir de chiffres du site internet indépendant icasualties.org et incluant les victimes de lundi, 245 soldats des forces internationales ont péri en Afghanistan depuis le 1er janvier 2010, dont près des deux tiers (148) étaient américains.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.