Cet article date de plus de dix ans.

un soldat américain accusé d'avoir tué des civils afghans en 2010 a été condamné en cour martiale à 24 ans de prison

L'affaire a été d'autant plus médiatisée que le soldat et ses comparses ont pris de macabres photographies du corps de leurs victimes dont ils ont coupé les doigts en guise de trophées.Ces photos ont été publiées par le journal allemand "Spiegel", ce qui a poussé l'US Army à présenter ses excuses.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Extrait du site "Spiegel" montrant un soldat américain mis en cause en Afghanistan

L'affaire a été d'autant plus médiatisée que le soldat et ses comparses ont pris de macabres photographies du corps de leurs victimes dont ils ont coupé les doigts en guise de trophées.

Ces photos ont été publiées par le journal allemand "Spiegel", ce qui a poussé l'US Army à présenter ses excuses

.

L'un des clichés montre un militaire américain de 23 ans tout sourire près du cadavre d'un homme dont il tient la tête par les cheveux pour la montrer à l'objectif. Sur une autre photo, un soldat de 1ère classe est à genoux sur le même cadavre et tient lui-aussi la tête du mort par les cheveux. Le visage du civil tué est "flouté" sur la photo.

Pendant l'audience, qui s'est déroulée sur une base militaire près de Tacoma, dans l'Etat de Washington, le soldat a lu une déclaration pour présenter ses excuses aux familles des victimes et "au peuple d'Afghanistan", ajoutant: "J'ai perdu ma boussole morale". Il a également mis en cause les quatre autres membres de son unité d'infanterie, qui s'était baptisée la "kill team" ("l'équipe de mort"), et a accepté de témoigner à leur encontre.
Le juge a précisé qu'il pourrait faire valoir son droit à une libération conditionnelle dans un délai de sept années environ.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.