Cet article date de plus de douze ans.

Un milliard de personnes sous-alimentées en 2009

Le cap "historique" du milliard de personnes sous-alimentées dans le monde sera franchi en 2009
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Enfant nigérien (© France)
Le cap "historique" du milliard de personnes sous-alimentées dans le monde sera franchi en 2009Le cap "historique" du milliard de personnes sous-alimentées dans le monde sera franchi en 2009

C'est ce qu'a annoncé à Rome l'organisation de l'ONU pour l'alimentation et l'agriculture (FAO).

"Un sixième de l'humanité est victime de sous-alimentation, comme jamais auparavant", écrit la FAO dans un rapport préliminaire consacré à l'insécurité alimentaire. Un cap franchi en raison de la crise économique selon l'organisation.

"L'humanité comptera 1 milliard 20 millions de personnes souffrant de la faim" à la fin de l'année, "un niveau historique". La "quasi-totalité des personnes sous-alimentées vivent dans les pays en développement", selon la FAO.

L'organisation précise que cette situation "n'est pas le résultat de mauvaises récoltes au niveau mondial" mais celui de "la crise économique mondiale qui a provoqué baisse des revenus et pertes d'emplois, réduisant l'accès des pauvres à la nourriture".

"Un mélange dangereux constitué par le ralentissement de l'économie mondiale et la flambée persistante des prix des denrées alimentaires dans de nombreux pays a fait sombrer dans la faim et la pauvreté chroniques quelque 100 millions de personnes de plus par rapport à l'an dernier", a déclaré Jacques Diouf, directeur général de la FAO, sur le site Internet de l'Organisation.

En 2009, "compte tenu essentiellement des chocs de la crise économique et des prix souvent élevés des aliments au plan national, le nombre des victimes de la faim devrait augmenter globalement d'environ 11%", selon les projections de la FAO qui s'appuient sur une étude du Service de recherches économiques du département de l'Agriculture américain.

Les personnes souffrant de sous-alimentation sont estimées à "642 millions en Asie-Pacifique, 265 millions en Afrique sub-saharienne, 53 millions en Amérique latine et dans les Caraïbes, 42 millions au Proche-Orient et en Afrique du Nord et 15 millions dans les pays développés".

Le nombre de personnes sous-alimentées dans le monde est passé de 825 millions sur la période 1995-1997 à 873 millions en 2004 2006, selon l'agence spécialisée des Nations unies.

Objectif de 420 millions de sous-alimentés en 2015


La FAO affirme que seules des mesures substantielles et prolongées pourront permettre de parvenir à l'objectif fixé par l'Onu de ramener à 420 millions le nombre d'humains souffrant de la faim en 2015.

L'organisation rappelle que la crise économique a non seulement aggravé les conditions de vie dans les pays en voie de développement mais qu'elle a également eu pour conséquence de réduire de près d'un quart les aides en provenance des pays les plus riches.

Les populations urbaines devraient être le plus durement touchées en raison de la hausse du chômage mais la crise de la faim pourrait également se développer dans les campagnes avec le retour de populations fuyant les villes.

La FAO note que des progrès appréciables ont été accomplis dans les années 1980 et la première moitié des années 1990 mais que la faim a regagné du terrain au cours de la dernière décennie.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.