Cet article date de plus de dix ans.

Un fort séisme de magnitude 6,5 a frappé le nord-est du Japon samedi sans faire de dégâts et sans alerte au tsunami

La secousse s'est produite à 01H34 locales (06H34 à Paris) au large des côtes de la préfécture de Miyagi, la même qui a été dévastée par le séisme et le tsunami du 11 mars.Selon l'institut américain de géophysique (USGS), l'épicentre est situé à 125 km au nord-est de la ville de Sendai, la capitale de la préfecture, à une profondeur de 35,7 km.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Vue de Sendaï, le 18 avril 2011, plus d'un mois après le séisme suivi d'un tsunami géant qui a ravagé la région. (YASUYOSHI CHIBA - AFP)

La secousse s'est produite à 01H34 locales (06H34 à Paris) au large des côtes de la préfécture de Miyagi, la même qui a été dévastée par le séisme et le tsunami du 11 mars.

Selon l'institut américain de géophysique (USGS), l'épicentre est situé à 125 km au nord-est de la ville de Sendai, la capitale de la préfecture, à une profondeur de 35,7 km.

Il n'a pas été fait état dans l'immédiat de victime ni de dégât. De son côté, le Centre de surveillance des tsunami dans le Pacifique a indiqué dans un communiqué qu'il n'y avait pas "de menace de tsunami majeur et destructeur".

Les trains à grande vitesse Tohoku Shinkansen ont temporairement cessé avant que le trafic ne reprenne peu après.

Le Japon a été frappé le 11 mars par enregistré sur son territoire, une secousse tellurique de magnitude 9 au large des côtes nord-est suivie d'un tsunami géant, qui ont fait au moins 21.000 morts et disparus selon le plus récent bilan.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.