Cet article date de plus d'onze ans.

Un énorme incendie a ravagé les ateliers de la Cité de la samba à Rio, lundi matin, à un mois du carnaval

C'est dans ces ateliers que sont fabriqués les chars et les costumes des douze grandes écoles de samba qui défilent sur le Sambodrome à l'occasion du carnaval, qui aura lieu début mars.Un épais nuage de fumée noire couvrait la zone portuaire de Rio, près du centre mais aucune victime n'était à déplorer.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Les pompiers de Rio de Janeiro luttent contre l'incendie dans Samba City le 7 Février 2011 (AFP PHOTO/Vanderlei ALMEIDA)

C'est dans ces ateliers que sont fabriqués les chars et les costumes des douze grandes écoles de samba qui défilent sur le Sambodrome à l'occasion du carnaval, qui aura lieu début mars.

Un épais nuage de fumée noire couvrait la zone portuaire de Rio, près du centre mais aucune victime n'était à déplorer.

Le feu s'est déclaré tôt le matin, avant l'arrivée des artisans, dans les locaux administratifs de la Ligue des écoles de samba (Liesa).

Les ateliers des écoles Portela, Uniao da Ilha et Grande Rio, où sont entreposés nombre de matériaux hautement inflammables ont été détruits par les flammes: chars allégoriques et costumes sont partis en fumée.

"Nous sommes désespérés (...) Tout était pratiquement prêt pour le carnaval", a déclaré Jorge Castanheria, président de la Liesa. Il a souligné qu'il paraissait impossible de tout reconstruire en un mois.

Tous les ans, les douze écoles de samba se disputent le titre de "championne du carnaval" lors de deux nuits de défilés sur le sambodrome de Rio. Chacune défile avec huit chars, des milliers de danseurs et de musiciens en costumes et il lui faut l'année pour préparer ce qui est devenu un des plus grands spectacles du monde.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.