Cet article date de plus de huit ans.

Ukraine-UE : un accord d'association annoncé pour le 21 mars

L'accord d'association entre l'Ukraine et l'Union européenne devrait être signé vendredi prochain, le 21 mars. Le Premier ministre ukrainien Arseni Iatseniouk l'a annoncé à la veille du référendum sur le rattachement de la Crimée à la Russie.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Mike Segar Reuters)

C'est dans un message vidéo, diffusé ce samedi par les télévisions de Kiev, que le Premier ministre ukrainien Arseni Iatseniouk a annoncé qu'une partie de l'accord d'association entre son pays et l'Union européenne serait signée vendredi prochain, le 21 mars.

"J'ai eu un entretien avec le président du Conseil européen Herman Van RompuyNous sommes tombés d'accord sur le fait que la partie politique de l'accord d'association entre l'Ukraine et l'UE serait signée lors d'un sommet le 21 mars. "

Cette annonce n'est pas une surprise. La chancelière allemande Angela Merkel avait laissé entendre en milieu de semaine que la signature aurait lieu "aussi rapidement que possible ".

Le volet économique en attente

Mais si la signature concerne le volet politique de l'accord, l'avenir de la partie économique reste flou. Arseni Iatseniouk s'est contenté de déclarer dans son message que cette partie de l'accord serait signée "plus tard ".

C'est pourtant ce volet économique qui reste le point sensible de l'accord. L'ancien président ukrainien Viktor Ianoukovitch avait refusé de le signer fin novembre en raison du lien étroit entre les économies ukrainienne et russe. Un refus qui avait provoqué le mouvement de contestation "EuroMaidan".

A quelques heures du référendum en Crimée

L'annonce de la signature par le Premier ministre ukrainien intervient à peine quelques heures avant la tenue du référendum en Crimée. Près d'un million et demi d'électeurs de cette pronvince sont appelés à se prononcer sur son rattachement possible à la Russie alors même que la région a proclamé son indépendance en début de semaine.

Des manifestations sont à prévoir ce samedi, faisant craindre des violences entre les pro-russes et les nationalistes. "Une marche pour la paix" est également prévue à Moscou.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.