Ukraine : le G7 menace Moscou de nouvelles sanctions

Les sept plus grands pays industrialisés ont adopté mercredi soir une résolution dans laquelle ils menacent la Russie de nouvelles sanctions si elle ne s'engage pas dans la voie de la désescalade en Ukraine.

(© REUTERS / Yves Herman)

"Nous sommes prêts à intensifier les sanctions ciblées et à mettre en oeuvre d'importantes nouvelles mesures restrictives  pour faire payer un coût supplémentaire à la Russie si les événements le requéraient ", peut-on lire dans un communiqué du G7 réuni à Bruxelles mercredi soir. Etats-Unis, Canada, Allemagne, France, Japon, Italie et Royaume-Uni ont appelé Moscou à accélérer le retrait de ses troupes de la frontière ukrainienne, à tarir le flux d'armes et de miliciens qui entrent en Ukraine et à exercer son influence pour convaincre les pro-russes actifs dans l'Est de l'Ukraine de déposer leurs armes.

 

Cette déclaration du G7 intervient alors que mercredi soir, lors d'une intervention télévisée en France, Vladimir Poutine n'a pas exclu de rencontrer son nouvel homologue ukrainien Petro Porochenko, vendredi, en Normandie. Les Occidentaux estiment également que Moscou a effectué un signe d'apaisement important en ne rendant pas impossible la tenue des élections présidentielles qui ont vu le 25 mai la victoire du milliardaire en Ukraine. Il doit prendre ses fonctions samedi.

 

"C'est un processus qui s'est engagé aujourd'hui jusqu'au (samedi) 7 juin ", a estimé François Hollande pour qui la séquence qui s'ouvre ces trois prochains jours est porteuse d'espoir. "Ce processus peut permettre de trouver les conditions d'une sortie de crise en Ukraine, le G7 en a été ce soir une étape importante ", a conclu le président français.