Cet article date de plus de six ans.

Ukraine : 10 blessés et 25 interpellations lors de la gay pride

La deuxième gay pride de l’histoire de l’Ukraine a dégénéré ce samedi après seulement dix minutes. Des heurts ont éclaté entre militants des droits homosexuels et ultranationalistes. Une dizaine de personnes ont été blessées et 25 autres ont été interpellées.
Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
 (Une centaine de personnes s'étaient rassemblées pour "la marche pour l'égalité" © Reuters)

Le rassemblement n’aura duré que 10 minutes. Ce samedi, la gay pride de Kiev a dégénéré. Des heurts ont éclaté entre militants des droits homosexuels et ultranationalistes. C’est la deuxième fois que la "marche pour l’égalité" était organisée en Ukraine. Selon Amnesty International, une dizaine de manifestants a été blessée. La police indique qu’elle a arrêté 25 personnes.

Les organisateurs de la "KyivPride2015" avaient indiqué vendredi que le défilé, prévu le long du fleuve Dniepr, serait maintenu malgré les mises en garde du maire de la capitale, Vitali Klitschko qui avait prôné l'annulation de la manifestation après des menaces émanant de groupes d'extrême droite.

 

Malgré la présence de plusieurs centaines de policiers anti-émeute, la Gay Pride, qui a rassemblé 150 personnes environ, a été attaquée. Le député Serhiy Lechtchenko indique sur Twitter que la police avait empêché tout contact direct entre les manifestants et leurs agresseurs. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.