VIDEO. Turquie : le Bosphore devient turquoise après une "explosion de plancton"

A Istanbul, le détroit du Bosphore, qui sépare l'Asie et l'Europe, a changé de couleur vers la mi-juin, à cause d'un plancton marin.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Du bleu profond au bleu turquoise. Les eaux du Bosphore, le détroit qui relie la mer Noire à la mer de Marmara, et coupe Istanbul (Turquie) en deux, ont étrangement éclairci, au point d'alarmer certains riverains. Certains ont craint le déversement d'un quelconque polluant, d'autres ont suggéré une conséquence du séisme qui a frappé la côte égéenne, lundi 12 juin.

Une "bénédiction" (pour les anchois)

Pour les scientifiques, toutefois, ce changement de couleur ne fait pas de mystère : il est dû à la forte augmentation d'un certain type de plancton marin. La hausse soudaine du nombre d'Emiliania huxleyi, une espèce de phytoplancton très répandue, de couleur blanche, a donné à la mer Noire cette couleur éclatante.

"C'est une bénédiction !", pour Ahmet Cemal Saydam, professeur en science environnementale à l'université de Hacettepe, cité par l'agence turque Dogan. Ce plancton joue en effet un rôle très important dans la régulation du dioxyde de carbone dans l'atmosphère, explique le spécialiste. "Cela n'a rien à voir avec de la pollution", assure-t-il. En outre, ce phénomène, qui se produit chaque année et dure quelques jours, est très bon pour les anchois, prisés à Istanbul, qui en raffolent.

Vue sur le détroit du Bosphore, à Istanbul (Turquie), le 14 juin 2017.
Vue sur le détroit du Bosphore, à Istanbul (Turquie), le 14 juin 2017. (BULENT KILIC / AFP)