Offensive turque en Syrie : calme précaire à la frontière

D’après Dominique Derda, envoyé spécial de France Télévisions, la situation reste tendue autour de la frontière entre la Turquie et la Syrie.

Franceinfo

Alors que la Turquie vient de terminer sa deuxième journée d’assaut dans le nord de la Syrie, à l’encontre des forces kurdes, le silence est revenu vers la frontière. Une quiétude éphémère. “Le calme est revenu dans la petite ville où nous nous trouvons. Mais il s’agit d’un calme précaire après cette journée de grande tension dans d’autres villes proches de la frontière syrienne”, commence Dominique Derda.

Une réplique kurde ?

En effet, depuis l’offensive turque, menée notamment à l’aide de blindés, les forces kurdes auraient répliqué, tirant des roquettes et des missiles sur certaines localités du sud de la Turquie, précise l’envoyé spécial de France Télévisions. Selon Ankara, ces répliques auraient fait six victimes civiles et 70 blessés. Enfin, à la suite de ces bombardements, les rues de ces villes turques se seraient vidées, selon Dominique Derda. Il faut dire qu’une reprise des combats est fort probable dans la région.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un Kurde lors d\'une manifestation près de la frontière séparant la Syrie et la Turquie, le 20 décembre 2018 aux environs de Ras Al-Aïn.
Un Kurde lors d'une manifestation près de la frontière séparant la Syrie et la Turquie, le 20 décembre 2018 aux environs de Ras Al-Aïn. (DELIL SOULEIMAN / AFP)