Cet article date de plus de cinq ans.

Turquie : polémique autour d'un projet de loi sur la dépénalisation des viols de mineurs

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Turquie : polémique autour d'un projet de loi sur la dépénalisation des viols de mineurs
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Le gouvernement turc souhaite dépénaliser les agressions sexuelles sur les jeunes filles mineures. Les poursuites seraient annulées dans certains cas si l'agresseur épouse la victime.

Une violente manifestation dans le nord de la Turquie ce lundi 21 novembre après-midi avec en première ligne des femmes indignées par ce projet de loi du parti islamo-conservateur au pouvoir. En cas d'agression sexuelle sur une mineure, les députés envisagent d'abandonner les poursuites contre l'auteur s'il épouse sa victime. Pour ces femmes qui défilent depuis cinq jours dans tout le pays, cela veut simplement dire amnistier les violeurs.

Un million de signataires à une pétition en ligne

Officiellement, il s'agit pour les députés d'encadrer les mariages précoces entre un majeur et une jeune mineure. Ils sont encore très nombreux en Turquie. Mais l'explication ne satisfait pas le million de signataires d'une pétition en ligne. Même la fille du président Erdoğan a pris ses distances avec ce texte à travers son association. Face au tollé général, les autorités pourraient faire marche arrière pour une fois.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.