Turquie: les commerçants affectés par la chute de la livre

En Turquie, les fluctuations de la monnaie ont des conséquences sur l'économie. Les commerçants sont fragilisés car ils doivent composer avec une livre qui a perdu beaucoup de sa valeur.   

France 24

Mahmutpasa est l'un des quartiers commerçants les plus animés d'Istanbul.
C'est ici que les habitants viennent faire leurs achats pour l'Aïd el Adha, que les musulmans fêteront la semaine prochaine. Mais cette année, la quasi totalité des magasins ont augmenté leur prix, de 10 à 30%.
 
Comme en témoigne, Ayhan AZIZ, commerçant :
« C'est une question d'instinct - on ne sait pas si on va pouvoir acheter ces produits au même prix ! Ensuite, ça ne concerne pas les ventes en gros à l'exportation, qu'on fait de toute façon en dollars. Mais pour les ventes à l'intérieur du pays, on a ajusté nos prix. On n'a pas le choix. »
 
Face à une livre turque qui ne cesse de perdre de la valeur, ce sont les importations qui sont les plus affectées.
Le commerce de Murat KEPOĞLU est touché de plein fouet. 
"Tous nos produits arrivent de l'étranger, et comme on n'arrive pas à actualiser nos prix en temps réel, on a préféré arrêter plutôt que de vendre à perte.
Si les autorités avaient pris des mesures, notre monnaie aurait regagné de la valeur. Or elle continue d'en perdre, ce qui veut tout dire. "
 
Les annonces faites par la Banque Centrale ont permis de ralentir la chute de la Livre turque. La situation reste cependant extrêmement fragile

En Turquie, les fluctuations de la monnaie ont des conséquences sur l\'économie. Les commerçants sont fragilisés car ils doivent composer avec une livre qui a perdu beaucoup de sa valeur.   
En Turquie, les fluctuations de la monnaie ont des conséquences sur l'économie. Les commerçants sont fragilisés car ils doivent composer avec une livre qui a perdu beaucoup de sa valeur.    (France 24)