Turquie : "La chasse aux sorcières a commencé"

En direct d'Istanbul (Turquie), Stéphanie Perez revient sur la situation 24 heures après la tentative de coup d'État. 

France 2

24 heures après la tentative de coup d'État en Turquie, près de 3 000 militaires ont été interpellés. Des dizaines de hauts gradés et de juges ont également été arrêtés. En direct d'Istanbul (Turquie), Stéphanie Perez revient sur l'atmosphère qui y règne ce dimanche 17 juillet. "Pour tout vous dire, on a un peu de mal à reconnaître Istanbul. Ses embouteillages sont légendaires en temps ordinaire, là on peut circuler presque normalement", constate-t-elle.

6 000 personnes arrêtées

"Beaucoup moins de monde dans les rues, beaucoup plus de policiers en revanche", poursuit la journaliste de France 2. Et d'ajouter : "Beaucoup d'habitants préfèrent encore rester chez eux. Pourquoi ? Une jeune étudiante me racontait hier soir, elle m'a dit : 'Moi, je ne suis pas du bon côté, je ne suis pas dans le bon camp, je n'ai pas voté pour Erdoğan. Je ne soutenais pas le coup d'État, mais maintenant tout le monde à peur de représailles'. La chasse aux sorcières a commencé." Près de 6 000 personnes ont déjà été arrêtées. Il s'agit pour l'instant de magistrats et de militaires.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président turc, Recep Tayyip Erdogan (au milieu), salue la foule à Istanbul (Turquie), le 16 juillet 2016.
Le président turc, Recep Tayyip Erdogan (au milieu), salue la foule à Istanbul (Turquie), le 16 juillet 2016. (VELI GURGAH / ANADOLU AGENCY / AFP)