Turquie : Erdogan instaure l'état d'urgence

La purge se poursuit et s'intensifie en Turquie, depuis la tentative de putsch manqué la semaine dernière. Le pays vient également de décréter l'état d'urgence.

France 3

Un seul titre à la Une de tous les journaux turcs : l'état d'urgence proclamé pour trois mois dans le pays. Une première depuis 15 ans, mais qui n'inquiète pas ces passants dans la capitale Ankara, ce jeudi 21 juillet. "Notre président a raison. J'espère que Dieu protégera notre nation contre ceux qui nous veulent du mal", dit un homme.

Des purges de très grandes ampleurs

L'instauration de l'état d'urgence a été décrété, hier, à l'issue d'une réunion du conseil national de sécurité. "En tant que président élu, en tant que commandant en chef, je vais continuer à lutter pour éliminer tous les virus à l'intérieur des forces armées", a déclaré le président Erdogan. Depuis la tentative de putsch manqué, la semaine dernière, des purges de très grandes ampleurs ont lieu dans l'armée et la police, mais aussi les médias et l'enseignement.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un soldat suspecté d\'avoir participé au putsch est arrêté à Izmir, en Turquie, le 16 juillet 2016.
Un soldat suspecté d'avoir participé au putsch est arrêté à Izmir, en Turquie, le 16 juillet 2016. (EVREN ATALAY / ANADOLU AGENCY / AFP)