Cet article date de plus de trois ans.

Loup Bureau est de retour chez lui après 51 jours de détention

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Loup Bureau est de retour chez lui après 51 jours de détention
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Après 51 jours de détention, Loup Bureau a été libéré ce dimanche 17 septembre. Épuisé, le journaliste, accusé d’appartenance à un groupe terroriste suite à un reportage réalisé auprès de combattants kurdes, est toujours poursuivi par la justice turque.

Visiblement fatigué mais souriant, Loup Bureau vient d’atterrir dimanche 17 septembre. "Une surprise" pour lui d’être revenu a-t-il affirmé, visiblement très fatigué. La fin de 51 jours de détention en Turquie, accusé par Ankara d’appartenance à une organisation terroriste. En cause : des photos de lui avec des combattants kurdes, prises à l’occasion d’un reportage publié sur France 5.

Toujours sous le coup d’une condamnation

"Je n’ai pas été maltraité physiquement", assure le jeune journaliste qui a reconnu une garde à vue "un peu plus compliquée". Une version que son père, Loïc Bureau, nuance, assurant que son fils a été traité comme les prisonniers kurdes. Cette libération constitue une première victoire, mais ce n’est pas la fin du cauchemar. Toujours accusé d’appartenance à un groupe terroriste, Loup Bureau devra encore être jugé en Turquie. En cas de condamnation, un mandat d'Interpol pourrait être délivré à son encontre, l'empêchant d’exercer sa profession.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Turquie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.