Cet article date de plus de quatre ans.

Le + : les réseaux sociaux se mobilisent pour Mathias Depardon, le photojournaliste français détenu en Turquie

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Le  + : les réseaux sociaux se mobilisent pour Mathias Depardon, le photojournaliste français détenu en Turquie
France 3
Article rédigé par
France Télévisions
Le photographe français Mathias Depardon est emprisonné en Turquie sans raison valable depuis plus de deux semaines. Sa situation fait réagir sur les réseaux sociaux.

"Mathias Depardon, arrêté par le gouvernement turc, a commencé une grève de la faim pour protester contre sa détention", s’indigne un internaute sur Twitter le 24 mai dernier. Le photographe français est en prison en Turquie depuis désormais 18 jours. Ce 25 mai au matin, une manifestation organisée par Reporters sans frontières s’est tenue devant l’ambassade de Turquie en France.

Photos de combattants kurdes du PKK

Les soutiens se multiplient, rassemblés autour du mot-dièse #FreeMathias ou #LibertéPourMathias. Le philosophe Raphaël Glucksmann a ainsi tweeté : "Turquie : 3e semaine en prison pour le photographe Mathias Depardon. Solidarité face à la machine répressive d’Erdogan. #LibertéPourMathias". Les Turcs lui reprochent des séries de photos sur les combattants kurdes du PKK. Jeudi 25 mai au soir, selon l’Élysée, Emmanuel Macron serait intervenu auprès d’Erdogan en faveur du journaliste. Erdogan a indiqué qu’il examinerait rapidement sa situation.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.