Cet article date de plus de cinq ans.

Vidéo Turquie : il filme sans le savoir le double attentat d'Istanbul

Un jeune homme filmait ses amis en train de jouer de la guitare et de chanter dans un parc de la ville quand les deux explosions sont survenues.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le stade Vodafone Arena du club de foot de Besiktas, le 10 décembre 2016 à Istanbul (Turquie) après un double attentat. (OZAN KOSE / AFP)

La vidéo tourne en boucle sur les réseaux sociaux. Un jeune homme filme deux amis en train de jouer de la guitare et de chanter à la nuit tombée dans un parc. Soudain, une boule de feu explose au loin, à l'arrière-plan. Celui qui filme attire l'attention de ses deux camarades qui se retournent, incrédules. Des coups de feu résonnent, puis on entend une autre explosion. Les trois jeunes se lèvent précipitamment et se mettent à courir, affolés. Ils ont été témoins du double attentat qui a ensanglanté Istanbul (Turquie), faisant au moins 38 morts et 155 blessés, samedi 10 décembre au soir.

En direct à la télévision au moment de l'attaque

Une autre vidéo circule sur internet depuis samedi soir. On y voit un journaliste en direct à la télévision depuis la Vodafone Arena, le stade de l'équipe de football de Besiktas, sur les bords du Bosphore, où le match qui opposait le Besiktas à Bursaspor vient de se jouer. Il s'interrompt lorsqu'un bruit d'explosion se fait entendre. La peur se lit sur son visage. La caméra tressaute. Et comme d'autres reporters qui se trouvent là, le micro encore à la main, il court se mettre à l'abri.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Attentat à Istanbul

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.