Cet article date de plus de trois ans.

Turquie : le suspect arrêté à Istanbul a avoué être l'auteur du carnage de la discothèque

C'est le gouverneur de la ville qui l'a annoncé, confirmant que l'homme était de nationalité ouzbek.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un selfie du suspect rendu public par la police turque, le 2 janvier 2017. (HANDOUT / DOGAN NEWS AGENCY/ AFP)

L'homme a été arrêté et a avoué. Le suspect interpellé à Istanbul par les services de sécurité turcs a reconnu être l'auteur du carnage du Nouvel An dans une discothèque de la métropole, a annoncé mardi 17 janvier le gouverneur de la ville.

Il a confirmé que l'homme était de nationalité ouzbèke."Le terroriste a admis son crime", a déclaré le gouverneur Vasip Sahin à la presse. Selon lui, l'homme est un ressortissant ouzbek et "a été entraîné en Afghanistan". Selon la télévision d'Etat TRT, lundi 16 janvier, l'auteur de ce massacre a été retrouvé dans un appartement du quartier d'Esenyurt, lors d'une opération policière, mettant ainsi la fin à une cavale de quinze jours.

Au total, 39 personnes, dont une Franco-Tunisienne, sont mortes dans cette fusillade revendiquée par l'Etat islamique, qui, dans un communiqué, écrivait : "Un soldat héroïque du califat a frappé l'une des plus célèbres boîtes de nuit." Le gouvernement turc avait ensuite diffusé plusieurs photos du suspect. Et jeudi 12 janvier, un vice-Premier ministre turc avait déclaré que l'homme avait été localisé.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.