Turquie : le pays en deuil après un double attentat meurtrier

Le bilan est très lourd : près d'une quarantaine de personnes ont trouvé la mort dans un double attentat revendiqué par une organisation radicale kurde ce dimanche 11 décembre.

FRANCE 3

Chacun apporte une fleur rouge, la couleur du drapeau turc en hommage aux 38 morts de l'attentat de la nuit d'hier, samedi 10 décembre. Les habitants d'Istanbul viennent par milliers se recueillir devant le stade frappé hier, samedi 10 décembre, par les terroristes. Deux attentats en une minute après un match de football. Le premier pendant que les forces de l'ordre regagnaient leur véhicule.

Double attentat revendiqué par un groupe armé kurde

Une voiture piégée vient exploser devant les cars de police. 45 secondes après l'explosion, le parc voisin où se détendent les supporters est soufflé par une deuxième détonation. Sur une vidéo, à gauche sur le trottoir, on voit un suspect entouré par un groupe de policiers qui se fait immédiatement exploser. Les forces anti-émeutes vont relever les corps de 30 de leurs collègues et de huit civils. Une cérémonie immédiate a été organisée à la mémoire des victimes. Le double attentat a été revendiqué par un groupe armé kurde lié aux mouvements séparatistes du sud-est de la Turquie.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un enquêteur de la police turque sur le lieu d\'un double attentat près du stade du club de foot de Besiktas à Istanbul (Turquie), le 10 décembre 2016.
Un enquêteur de la police turque sur le lieu d'un double attentat près du stade du club de foot de Besiktas à Istanbul (Turquie), le 10 décembre 2016. (OZAN KOSE / AFP)