Cet article date de plus de cinq ans.

Attentat à Istanbul : le groupe État islamique est ciblé par l'enquête

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Attentat à Istanbul : le groupe État islamique est ciblé par l'enquête
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

La piste terroriste a été confirmée par les autorités turques. C'est un jihadiste de l'État islamique qui a tué au mois 10 personnes et blessé 15 autres mardi 12 janvier.

Après quelques heures d'attente, l'information a été confirmée par Recep Tayyip Erdogan, le kamikaze qui s'est fait sauter sur l'esplanade de Sultanahmet était bien membre de l'État islamique. Il s'agissait d'un Syrien de 25 ans né en Arabie saoudite. Quelques heures après l'explosion, mardi 12 janvier, "un suspect en lien avec les attentats a été interpellé par la police, il est actuellement en garde à vue", raconte Stéphanie Desjars, envoyée spéciale de France 3 à Istanbul.

Une lutte accrue contre le terrorisme

Recep Tayyip Erdogan, le président turc a été souvent accusé d'être trop complaisant avec ces groupes de Daech, mais il aurait changé de politique depuis l'attentat de la gare d'Ankara qui avait fait plus de 100 victimes en octobre dernier. "Les coups de filet dans la mouvance jihadiste se sont multipliés et depuis hier, 65 personnes ont été interpellées par la police", explique la journaliste. Il n'y a pas eu de confirmation d'un éventuel lien entre ces interpellations et l'attentat d'Istanbul.
 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.