Attentat à Istanbul : "Il y aurait deux blessés légers français", affirme François Hollande

Trois personnes se sont fait exploser, mardi soir, à l'aéroport international Atatürk, dans la métropole turque.

L\'aéroport international d\'Istanbul (Turquie) a été la cible d\'un attentat meurtrier, le 28 juin 2016.
L'aéroport international d'Istanbul (Turquie) a été la cible d'un attentat meurtrier, le 28 juin 2016. (MAXPPP)
Ce qu'il faut savoir

C'est l'attentat le plus meurtrier de l'histoire de la capitale économique turque. Au moins 41 personnes, dont 10 ressortissants étrangers, ont été tuées, mardi 28 juin, dans un triple attentat-suicide à l'aéroport international Atatürk d'Istanbul. Un nouveau bilan fait aussi état de 239 blessés. "Il y aurait deux blessés légers français", a affirmé François Hollande en expliquant que ce bilan n'était pas "définitif". Suivez les suites de cette attaque dans le direct de francetv info.

Dix ressortissants étrangers et trois personnes ayant la double nationalité parmi les victimes. C'est ce qu'indique le nouveau bilan officiel de l'attentat, communiqué par les autorités turques à la mi-journée. Cinq Saoudiens, deux Irakiens, un Chinois, un Jordanien, un Tunisien, un Ouzbek, un Iranien et un Ukrainien comptent parmi les morts. "Des Français étaient sur place", a indiqué Manuel Valls, mercredi, précisant ne pas avoir d'informations sur d'éventuelles victimes françaises.

Le gouvernement turc accuse l'Etat islamique. "Les indices pointent Daech", a indiqué le chef du gouvernement. Depuis un an, la Turquie a été touchée par plusieurs attentats attribués au groupe islamiste et aux rebelles kurdes.

Le trafic aérien brièvement interrompu. Après l'attaque, tous les vols ont été suspendus au départ de cet aéroport, le plus grand de Turquie. Le trafic a repris à partir de 2 heures (heure de Paris).

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #ISTANBUL

20h47 : "L'attaque méprisable à l'aéroport international d'Istanbul, qui a tué des dizaines de personnes et en a blessé bien plus, porte sans aucune doute la marque de la dépravation de l'Etat islamique."

Lors d'une conférence dans un cercle de réflexion de Washington, le patron de la CIA a donné son avis sur l'attentat d'Istanbul, qui a fait 41 morts hier, et qui n'a toujours pas été revendiqué.

19h29 : Impact stratégique, médiatique, économique : pour les terroristes qui ont attaqué l'aéroport international d'Istanbul, c'était une cible de choix. Car ce qui compte, ce n'est pas tant la puissance de la bombe que l'endroit où elle explose. Je vous explique pourquoi dans cet article.

Un policier devant l'entrée de l'aéroport international d'Istanbul, le 29 juin 2016.(MURAD SEZER / REUTERS)

16h23 : La Maison Blanche annonce que Barack Obama a offert à Recep Tayyip Erdogan l'aide américaine.

16h23 : Le tourisme en Turquie est à son plus bas niveau depuis 22 ans. Cette année, le pays a déjà été frappé par cinq attentats.




(OZAN KOSE / AFP)

15h57 : "Dans la salle du transit, on a entendu des coups de feu, tout le monde a couru. J'ai pris ma fille avec la poussette, j'ai couru." Une équipe de France 2 a recueilli les témoignages de plusieurs rescapés présents dans l'aéroport international d'Istanbul au moment des attaques.




(FRANCE 2)

15h46 : Istanbul a été victime d'un nouvel attentat, hier soir. Ankara accuse le groupe Etat islamique (EI). Mais le président Recep Tayyip Erdogan fait face à un double front : l'EI, donc, et la rébellion kurde. Explications d'Anne Brigaudeau.




(OSMAN ORSAL / REUTERS)

15h13 : "Il y aurait deux blessés légers français", a annoncé François Hollande à Bruxelles, à l'issue du conseil européen.


15h00 : François Hollande déclare qu'"il y aurait deux blessés légers français" dans le triple attentat-suicide de l'aéroport d'Istanbul, qui a fait au moins 41 morts et 239 blessés.

12h24 : Les autorités turques détaillent les nationalités des victimes du triple attentat-suicide. Pour l'instant, rien n'indique que des Français ont péri dans cette attaque. Nous savons qu'il y a :

• Cinq Saoudiens
• Deux Irakiens
• Un Chinois
• Un Jordanien
• Un Tunisien
• Un Ouzbek
• Un Iranien
• Un Ukrainien

12h18 : Le précédent bilan dénombrait 36 morts et 147 blessés.

12h17 : Un nouveau bilan officiel fait état de 41 morts et 239 blessés.

11h56 : Dès les premières heures de la matinée, les voyageurs ont pu de nouveau prendre leurs avions à l'aéroport international d'Istanbul, mais sous haute protection.








(OZAN KOSE / AFP)

10h51 : @Anonyme : Non, le triple attentat-suicide qui a fait hier soir au moins 36 morts et 147 blessés à l'aéroport international Atatürk d'Istanbul n'a pas été revendiqué. Mais le Premier ministre turc affirme que les premiers indices pointent vers les jihadistes de l'organisation Etat islamique.

10h48 : Est-ce qu'un groupe a revendiqué l'attentat ?

10h37 : Voici les sujets sur lesquels mes collègues vont travailler aujourd'hui :

• Gaël Cogné se penche sur la sécurité en Turquie exposée au risque terroriste.

• Notre "Team Euro" s'intéresse aux collectionneurs de maillots, à la bière dans les "fan zones", à l'Islande qui gagne et à la Belgique black-blanc-beur.

• Camille Caldini vous parlera des catholiques traditionalistes de Civitas qui s'invitent dans la campagne présidentielle de 2017.

• A l'approche des vacances, Marthe Rontheix met des cahiers de vacances dans ses valises.

10h27 : "La Turquie a eu un comportement pour le moins ambigu à l'égard de l'Etat islamique."

"Dans le cadre de la lutte contre les Kurdes, ils sont à tout le moins suspectés d'avoir pendant des mois facilité (...) le travail de l'Etat islamique." Sur LCI, la patronne du FN, elle aussi, accuse le gouvernement turc d'être en partie responsable de la vague d'attentats qui frappe son pays.

10h31 : @anonyme : Les Faucons de la Liberté du Kurdistan (TAK) est un groupe radical kurde dissident du PKK, le Parti des travailleurs du Kurdistan, qui a repris les armes il y a un an contre le gouvernement turc, après un cessez-le-feu de deux ans. Jusqu'à présent, le TAK, comme le PKK, a toujours visé des militaires ou des cibles représentant l'Etat. Le TAK est combattu par le pouvoir turc au même titre que le PKK.

10h15 : Bonjour. Avez-vous davantage d'informations sur ce mystérieux groupe qui s'intitule les Faucons de la liberté du Kurdistan (TAK) . C'est un groupe opposé au PKK ? Manipulable par le pouvoir ?

10h11 : "L'attitude de la Turquie depuis le début de la crise en Irak et en Syrie a été tellement ambiguë."

"Je pense que le gouvernement Erdogan a une lourde responsabilité dans l'aggravation de la crise." Le patron du parti centriste a lui aussi pointé, sur France Info, l'une des raisons de ces attentats à répétition en Turquie.

10h05 : Le Premier ministre, Manuel Valls, indique ne pas avoir d'information à ce stade sur la présence d'éventuelles victimes françaises à Istanbul après l'attentat à l'aéroport international. Il dit sa "solidarité" et apporte son "soutien" à la Turquie.

10h08 : Istanbul a été frappée, hier soir, par l'attentat le plus meurtrier de son histoire. Cette triple attaque-suicide perpétrée à l'aéroport international de la capitale économique turque a fait au moins 36 morts et 147 blessés. Voici ce que l'on sait de ce drame.


Un officier de police intervient à l'aéroport Atatürk après l'attentat du 28 juin 2016.

(OZAN KOSE / AFP)

09h36 : Voici des photos prises ce matin à l'aéroport international d'Istanbul. Des techniciens s'efforcent de nettoyer les lieux au lendemain de l'attaque terroriste qui a fait 36 morts et 147 blessés












(OZAN KOSE / AFP)

08h51 : Les caméras de vidéosurveillance de l'aéroport international d'Istanbul ont filmé l'attaque terroriste et les explosions, hier soir.


08h37 : Vous n'êtes pas les seuls à faire cette analyse. Le journaliste Christian Makarian, et le politologue Ahmet Insel, tous deux spécialistes de la Turquie, jugent également sur Europe 1 que la Turquie paie le prix de sa "complaisance" passée avec l'Etat islamique. Nous vous en parlions aussi dans cet article.

08h08 : Erdogan qui a joué double jeu paie au prix fort son attitude de complaisance envers Daesh

08h07 : Ne soyons pas étonnés. Les Turcs jouent un double jeu.

08h03 : @toto : Non, pas encore. La liste des victimes, avec leurs noms et leurs nationalités, n'a pas encore été communiquée par les autorités turques. On sait seulement qu'il y a au moins 36 morts, dont des étrangers, et 147 blessés.

08h02 : Bonjour, vous avez la liste des victimes ?

07h57 : "On est des morts vivants." Emilie, une voyageuse française, se trouvait hier soir à l'aéroport international d'Istanbul quand les trois kamikazes ont attaqué. Elle raconte à RTL ce qu'elle y a vécu.

07h11 : @Anonyme : Nous n'avons pas le décompte exact. Mais au moins une dizaine d'attentats ont frappé la Turquie, en particulier Istanbul et Ankara. Ils y ont fait près de 200 morts et des centaines de blessés. Le Monde dresse la liste des plus dévastateurs.

07h11 : Combien d'attentats perpétrés depuis le début de l'année en Turquie ?

07h06 : A l'aéroport international d'Istanbul, le trafic aérien a repris dès 3 heures du matin, heure locale (2 heures du matin, heure française). Et ce matin, des techniciens nettoient le hall du plus grand aéroport de Turquie et 11e dans le monde.

06h59 : @toto : Non, pas encore. La liste des victimes, avec leurs noms et leurs nationalités, n'a pas encore été communiquée par les autorités turques. On sait seulement qu'il y a au moins 36 morts, dont des étrangers, et 147 blessés.

06h59 : Bonjour a-t-on les nationalité des victimes de l'attentat en Turquie ?

06h56 : Les candidats à l'élection présidentielle américaine eux aussi ont réagi à l'attentat contre l'aéroport d'Istanbul. La démocrate Hillary Clinton appelle à continuer à lutter contre le terrorisme jihadiste dans la région. Le républicain Donald Trump y voit une raison de plus pour protéger les Etats-Unis.

06h49 : Les secouristes turcs ont eu fort à faire cette nuit pour évacuer les victimes et les corps de l'aéroport international d'Istanbul après l'attaque terroriste.










(OZAN KOSE / AFP)

07h20 : Le chef du gouvernement et celui de la diplomatie ont eux aussi dénoncé cet attentat suicide mené par trois kamikazes à l'aéroport international Atatürk d'Istanbul.

06h33 : "Nous nous sommes réfugiés derrière un comptoir mais j'étais debout et je l'ai regardé." Des voyageurs qui se trouvaient hier soir à l'aéroport international d'Istanbul racontent l'attaque terroriste. Le Monde compile ces témoignages.

06h30 : François Hollande a "condamné fermement" CETTE NUIT un "acte abominable", tout en appelant lui aussi à un renforcement de la coopération internationale en matière de lutte antiterrorisme.

06h26 : Pensées aux victimes e aux familles...